Actualité

C2/CAF : Ibenge, Muloko et Munganga veulent la qualif face à La Mancha

V.Club a arraché, le 07 avril dernier au stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa, une victoire douloureuse d’un but à zéro (Fabrice Luamba Ngoma à la 88e minute) devant La Mancha du Congo Brazzaville, en match aller des16e de finale bis de la 15e édition de la Coupe de la Confédération.

Les Moscosvites ont traversé ce dimanche 15 avril le fleuve Congo, avec cette légère avantage, pour affronter, le mardi 17 avril dans la ville côtière de Pointe-Noire, La Mancha en match retour.

C’est avec un moral au zénith que les joueurs ont effectué, le samedi 14 avril sous les projecteurs du stade des martyrs, leur dernière séance d’entraînement. Entraineur des Dauphins Noirs de Kinshasa, Florent Ibenge Ikwange veut faire la même chose qu’au match aller, mais en conservant ces valeurs et avec ferme intention de marquer des buts.

« Le plus important à retenir, ce que on n’a pas encaissé ici chez nous et il faut qu’on fasse la même chose au match retour. Mais on ne va pas partir pour attendre les 90 minutes s’égrainer pour un résultat vierge, non ! », a-t-il prévenu.

L’entraîneur de VClub, Jean Florent Ibenge Ikwange


« On va y aller avec un bloc hermétique, mais en conservant toutes nos valeurs de jeu. Quand on a posé notre jeu face à cette équipe, il y a eu possibilité de créer des opportunités très intéressantes. Il faut qu’on garde cette façon de jouer pour créer des opportunités intéressante, en même temps qu’on reste hermétique », a expliqué Florent Ibenge.

Et il a ajouté : « On a failli se faire brûler au début du match aller avec une contre-attaque, heureusement stoppée par Lukong. On a géré le match comme il le fallait. Il a fallu attendre le bout du bout du match pour arracher cette victoire. On va à Pointe-Noire avec la ferme intention de marquer aussi la-bas ».

Au match aller, les Moscovites ont touché à plusieurs reprises le poteau de La Mancha, avec trois barres transversales, deux ballons sur la base du poteau. Ibenge veut capitaliser même le tiers de ces occasions.

« Parmi toutes ces nombreuses occasions qu’on arrive à se créer, il faudrait marquer même le tiers. Si on le fait à chaque fois, on va gagner le matche. Mais on continue à travailler. Dans chaque entraînement, on travaille devant le but. On ne sera pas toujours malchanceux comme au match aller avec quatre poteaux. Ça finira par arriver avec plus de lucidité et plus certitude, plus de calme, et plus de justesse dans nos enchaînements », a espéré le coach du team vert et noir de Kinshasa.

Sortie sur civière à la 26e minute au match aller, Jésus Moloko Ducapel se remet déjà de sa blessure. Il a promis la qualification : « Déjà ça va avec mon état de santé, j’ai repris les entraînements qu’aujourd’hui ». Et de rassurer : « On a gagné au match aller, mais on n’a pas encore obtenu cette qualification. Il faudra aller la chercher à Pointe-Noire. Le moral est vraiment au zénith. Nous sommes tous déterminés à aller chercher la qualification, on va faire cet effort « .

Jésus Moloko Ducapel


Victimes des blessures à répétition pour ses dribbles devant les adversaires, Jésus Moloko veut changer sa manière de jouer et promet un but si le coach le titularise :« J’ai beaucoup parlé avec le coach sur ça, tout le monde vient que pour me faire du mal. Je le sais, je dois vraiment faire attention. J’avais marqué contre Difaa, pourquoi pas aussi marquer à Pointe-Noire? ».

Conscient de l’enjeu du match et de leur destin, le capitaine de l’AS VClub, Nelson Munganga, s’est exprimé en ces termes après la dernière séance d’entrainement le samedi soir : « On n’aura pas d’excuses. Notre objectif, c’est la qualification. Les matches ne ressemblent pas. Certes, on a raté beaucoup d’occasions de but au match aller. Mais on a gagné, la victoire à domicile était importante ».

Et le capitaine Munganga de faire un parallélisme : « En Ligue des champions face Difaa, on avait perdu 1 but à 0 à l’extérieur, et le match retour avait été compliqué pour nous à Kinshasa. C’est un peu le même scénario avec le match du mardi prochain. Et cette fois-ci, nous partons avec ce léger avantage. Les occasions que nous avons manquées à Kinshasa, nous pouvons les transformer en buts là-bas et se qualifier. C’est possible. »

« En tant que capitaine, je vous promets seulement la qualification. On discute chaque jour avec les amis à ce sujet. L’élimination ne sera pas une bonne chose. Que les supporters se tranquillisent, nous allons ramener la qualification. J’ai dit à mes coéquipiers que nous devons rester concentrés, du début jusqu’à la fin de la rencontre, car c’est notre dernière chance ».

Jolga Luvundisakio/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top