Actualité

Le nouveau crédo de Kitebi au FPI : l’entreprenariat féminin et encadrement des jeunes

Face aux enjeux de la relance économique dans un contexte sociopolitique difficile que traverse la RDC, le fonds de promotion de l’industrie (FPI) continue d’appuyer les initiatives du secteur privé et du gouvernement pour gagner la bataille de la lutte contre la pauvreté. Depuis ce jeudi 12 avril 2018 au Grand Hôtel Kinshasa, cette structure qui a reçu de l’Etat congolais la mission d’assurer le développement des activités industrielles, a initié une réflexion sur la promotion de l’entreprenariat féminin et l’accompagnement des jeunes. Son objectif : dynamiser le potentiel entrepreneurial féminin et de la jeunesse et soutenir ces deux catégories de personnes vulnérables.

Lors de son allocution d’ouverture de ces assises qui vont prendre fin ce vendredi 13 avril 2018, Patrice Kitebi Kibol Mvul, directeur général du FPI, a indiqué que le développement économique du pays reste entravé par la faiblesse des performances du secteur productif bloqué par des facteurs de divers ordres. L’économie de la RDC, a-t-il ajouté, est caractérisée depuis longtemps par des déséquilibres et des goulots d’étranglement qui, d’une part, pérennisent sa fragilité, empêchent un décollage franc de l’activité économique et expliquent le niveau extrêmement bas des indicateurs de développement humain.

Relevant que ces concitoyens (femmes et jeunes) sont généralement exclus du système bancaire classique, les empêchant donc d’acheter suffisamment de marchandises ou d’outils pour développer leurs activités de façon rentable, Patrice Kitebi a déploré cette situation d’autant plus que les femmes ont su démontrer leurs capacités entrepreneuriales durant les moments les plus difficiles de la vie de notre nation, aidant à préserver la cohésion familiale et sociale. Quant aux jeunes, il confirme qu’ils sont une force positive qui a montré une créativité incommensurable laquelle s’observe à travers les nombreuses initiatives de production de biens et de services en faveur de la population. « Seulement, les structures d’encadrement, d’appui et de formation en faveur des jeunes entrepreneurs potentiels demeurent assez limitées pour les aider à acquérir les qualités managériales et le capital d’amorçage nécessaires à la création et au développement de leurs affaires » a-t-il fait noter, avant de révéler que le FPI reçoit régulièrement des idées de projets novateurs de la part de nos universités et instituts techniques.

Conscient que le déploiement de l’action du fonds ne peut se faire sans la consultation des parties prenantes (État, secteur privé, associations professionnelles, institutions financières. …) et sans prendre en considération les politiques élaborées à cet effet pour asseoir son initiative sur les meilleurs bases, le FPI attend de cet atelier qu’il a initié une « masse critique » de réflexions innovantes sur le financement des start-up qui inclura aussi la création des Petites et moyennes entreprises( PME) et l’appui aux associations de femmes pour lui permettre de finaliser sa stratégie.

Signalons par ailleurs que pour la mise en place des incubateurs des start-up, (l’un à Kinshasa et l’autre à Goma) les études de faisabilité ont été menées par des firmes internationales. Ainsi, deux projets d’incubateurs feront l’objet des présentations lors de la deuxième journée de l’atelier.

Il convient de rappeler que lors de sa prise de fonction à la tête du FPI en novembre 2016, Patrice Kitebi s’était, entre autres, engagé à renforcer l’évaluation et la couverture des risques associés aux projets financés. D’ores et déjà, prenant en compte les orientations du Chef de l’Etat qui exhorte les dirigeants à promouvoir les jeunes et les femmes, le FPI s’est défini une nouvelle politique d’intervention pour assurer une meilleure réalisation des projets à caractère industriel en RDC. Cette politique s’articule aussi sur l’appui de l’entreprenariat féminin ; la participation au financement des infrastructures structurantes en accompagnement des initiatives du secteur privé ; une stratégie d’identification des opportunités d’investissement privés ; etc.

Tchèques Bukasa/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top