Actualité

Florence Marchal : « Seul le Conseil de sécurité peut mettre fin au mandat de la MONUSCO »

Florence Marchal

Dans un point de presse animé le mercredi 11 avril 2018 depuis Bunia dans la province d’Ituri où elle est allée dans une mission de service, Florence Marchal, porte-parole de la MONUSCO a affirmé que « seul le Conseil de sécurité des Nations Unies peut mettre fin au mandat de la MONUSCO en RDC ». Ce, contrairement aux différentes déclarations faites dans les médias par certaines personnalités politiques congolaises.

Dans un même chapitre, elle a indiqué la présence de la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies séjourne depuis hier dans la province d’Ituri. Il s’agit des visites sur terrain qu’elle effectue depuis sa prise de fonction en février dernier.

Après les provinces du Kasai et le Nord -Kivu, Leila Zerrougui va à la rencontre l’ensemble des partenaires et personnels des Nations Unies, pour les écouter et de mieux comprendre la situation sur le terrain, a fait savoir la porte-parole de la mission onusienne au Congo.

Depuis Faradji dans la province de l’Ituri, Leila Zerrougui a souligné l’importance d’avoir une évaluation conjointe de la situation, de ce qui a été fait et peut être encore fait pour permettre aux populations de rentrer chez elles et d’envoyer leurs enfants à l’école. Elle a également encouragé les populations à se réconcilier afin de leur permettre de pouvoir reprendre la vie ensemble malgré ce qui s’est passé.

Aussi-t-elle assuré aux communautés du soutien de la MONUSCO, aux côté des autorités congolaises, en vue de parvenir aux objectifs qu’elle s’est fixés en RDC, notamment, traiter les causes profondes de la crise ; appuyer ceux qui sont dans les besoins avec des solutions durables et travailler sur la lutte contre l’impunité.

Francis Otshudi /Times. cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top