Actualité

Beach volley : la RDC désignée pays hôte de la CAN U19

Après la tenue réussie du congrès de la confédération africaine de volley ball( CAVB), organisé à Kinshasa du 29 au 30 novembre 2017 au Pullman hôtel, et les éliminatoires jumelées des Jeux africains cadets (U18) et le Challenge Tour zone 4 senior de beach volley qui s’est déroulé du 02 au 05 mars de l’année en cours, l’organe faitière continental vient de confier à la fédération de volley ball du Congo (FEVOCO) l’organisation de la coupe d’Afrique des nations du beach volley U19 dans le deux versions ( féminine et masculine) du 20 au 22 avril 2018 avec la participation de plus au moins 50 nations.

Une grande fête annoncée à Kinshasa et un grand défi à relever pour le comité Christian Matata qui, depuis qu’il est à la tête de cette structure, ne cesse de montrer aux amoureux de volley ball de belles et louables initiatives.

Eliminatoires de jeux africains cadets (U-18) et le Challenge Tour zone 4 senior de beach volley. /Enka Beach


Forte de cette marque de coniance, la fédération de volley ball du Congo demande l’implication de tout le monde, surtout du gouvernement de la République pour la réussite de cette grande messe africaine de beach volley.

D’ores et déjà, les fauves congolais dans le deux versions (masculine et féminine) démarre les entraînements ce vendredi 06 avril à 12h au complexe Congo loisir dans la commune de la Gombe.

L’on se souvient lors du congrès du CAVB organisé à Kinshasa, le président de cette instance, l’Egyptien Dr Amr El Wari avait déclaré : « Ce congrès, est le meilleur qu’on n’a jamais organisé. Je suis très content du déroulement des activités du congrès ici à Kinshasa. Malgré que c’est la première fois en RDC, il est le meilleur… »

Puis d’ajouter : »Je suis satisfait des résultats du congrès, ainsi que des efforts importants des autorités locales de la RD Congo pour avoir accueilli ce grand événement ».

Président de la CAVB, l’Egyptien, Dr Amr El Wari


Une année et 6 mois depuis qu’il est à la tête de cette fédération, Christian Matata Shwiti semble passer à la vitesse supérieure en favorisant la réalisation de ses promesses et la matérialisation de ces visions grandiose qu’il s’est assigné.

« Le but ultime est de pouvoir lutter pour que cette discipline puisse être au-dessus des autres disciplines dans ce pays » avait-il déclaré le jour de son élection.

Président de la FEVOCO, Christian Matata au Congrès CAVB au Pullman Hôtel


Chapeau bas donc à la fédération de volley ball du Congo pour le travail qu’elle est en train d’abattre pour l’avancement de cette discipline en république démocratique du Congo.

Jolga Luvundisakio/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top