Tshibambe Tshimbombu, le Congolais qui étudie la décadence morale des médecins nazis

L’un des 14 étudiants en médecine ayant obtenu une bourse pour l’étude d’éthique professionnelle dans le cadre du programme médical de FASPE (Fellowshipsat Auschwitz for the Study of Professional Ethics), Tshibambe Nathanael Tshimbombu, citoyen congolais de l’école de médecine de Geisel à Dartmouth(Etats-Unis), a été sélectionné dans un programme qui se déroulera en Allemagne et en Pologne en juin 2018, pour étudier la conduite et la décadence morale des médecins nazis afin de se rendre compte comment la perte des normes peut transformer un professionnel à un agent nuisible pour la société.

Ce programme, qui est dans sa neuvième année de fonctionnement, établit une ambiance intellectuelle unique en réunissant 5 professions à savoir : les affaires, le journalisme, le droit, la médecine et le séminaire, afin que les boursiers réfléchissent ensemble sur les problèmes d’éthiques contemporains au sein de leurs professions respectives.

Tirant sa sonnette d’alarme, Tshibambe Nathanael Tshimbombu appuie que le virus de l’immoralité démontré par les professionnels de l’époque nazis a survécu et peut entrainer au défis moraux contemporains. « La défaillance journalière des valeurs morales, comme l’a été en Allemagne, peuvent nourrir et alimenter progressivement ce virus au sein du caractère humain et transformer un membre d’une profession honorable en un criminel »a-t-il appuyé.

Ancien de l’Université de Kinshasa, ce jeune congolais avait immigré, à l’âge de 20 ans, aux États-Unis et a obtenu son graduat en chimie a George State University – Perimeter College, une license en psychologie dans l’une des 7 universités américaines de la ligue Ivy, Dartmouth College, et un certificat de business analyst dans la dixième meilleur école Américaine de commerce, Tuckschool of Business à Dartmouth. Actuellement, il est étudiant en médecine à Geisel School of Medicine à Dartmouth. Il a obtenu plusieurs prix, notamment le prix du président, qui honore l’étudiant ayant démontré l’aptitude d’un leader tant en class qu’en dehors ; le prix du meilleur jeune étudiant Africain; le prix pour services communautaires et tant d’autres. Aussi, Tshimbombu marque l’histoire en étant le premier congolais à être admis à l’école de médicine de Geisel à Dartmouth, ainsi qu’au programme de FASPE.

En 2018, le programme médical auquel il va participer sera dirigé par le Dr. Jeffrey Botkin, professeur de pédiatrie et chef de division de l’éthique médicale et des sciences humaines au département de médecine interne de l’École de médecine de l’Université d’Utah; ainsi que par le Dr. Sara Goldkind, ancienne bioéthicienne à la Food and Drug Administration (FDA).

Il convient de noter que Tshimbombu rejoint un groupe diversifié de 64 boursiers qui ont été choisis à travers un processus compétitif qui a attiré des candidats de partout aux États-Unis et dans le monde.

Tchèques Bukasa/TIMES.CD

Laisser un commentaire