Now Reading:
Mova s’entretient avec le Cnsa et le gouverneur Denis Kambayi
Full Article 2 minutes read

Mova s’entretient avec le Cnsa et le gouverneur Denis Kambayi

Dédoublement des partis politiques, décrispation, application des résolutions de la conférence sur la paix au Kasai ont constitué l’essentiel des discussions entre Mova, le Cnsa et Denis Kambayi

Le Conseil national de suivi de l’accord (Cnsa)a été reçu le lundi 19 mars 2018 par le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Henri Mova Sakanyi.

La décrispation et le dédoublement des partis politiques ont été au menu de cet entretien entre le Vpm Henri Mova et le rapporteur du Cnsa, Valentin Vangi -qui a conduit la délégation de cette institution issue des Discussions directes entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement des forces politiques et sociales acquis au changement (Rassop)sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco).

Mova et Denis Kambayi


Il y va, selon les hôtes du vice-premier ministre Mova, de l’application intégrale de l’Accord du 31 décembre 2016. La délégation du Cnsa a présenté au responsable national de la territoriale l’état des lieux des consultations faites quelques mois auparavant entre les partis politiques « en querelles ». Le Cnsa a en retour reçu des orientations en vue de la réussite de sa mission.

Après le Cnsa, Henri Mova a accordé une audience au gouverneur du Kasaï Central nouvellement élu, Denis Kambayi Tshimbumbu en séjour de travail dans la capitale. Pendant plus d’une demi-heure, ils ont jaugé le niveau d’exécution des résolutions de la conférence de Kananga sur la paix et la réconciliation.

Les deux personnalités ont, par la même occasion, passé en revue la situation sécuritaire de la province, théâtre des violences de la milice Kamwina Nsapu il y a quelques mois.

Signalons-le, ces échanges interviennent quelques jours après le séjour de travail du vice-premier ministre Mova dans la province d’Ituri où il avait reçu mission du Chef de l’État Joseph Kabila de rétablir l’autorité de l’État et la concorde entre différentes communautés, principalement les Lendu et les Hema dont les affrontements avaient été sanglants.

Clement Muamba/Times.cd

1 comment

  • jolga

    Lendu et Hema une situation triste si seulement les autochtones comprenaient. Mova.. un jour il tranchera de sa haute trahison pour le souci de son enrichissement au profit de rwandais… lui qui refusait le poste en Russie

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.