Actualité

CEEAC : Ali Bongo boucle sa tournée à Kinshasa

Ali Bongo

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba est attendu, le jeudi 22 février 2018 à Kinshasa en RDC, pour une visite officielle, a rapporté, le lundi 19 février 2018, lalibreville.com, média en ligne gabonais.

Il s’agit, apprend-on, de la quatrième et dernière étape d’un périple qui a successivement mené, depuis le 12 février dernier, le chef de l’État gabonais et président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (Ceeac), à Kigali au Rwanda, à Luanda en Angola et à Brazzaville en République du Congo.

Selon La même source, la question de la sécurité et de la stabilité occupera une place de choix dans les discussions entre le président Joseph Kabila et son hôte gabonais.
« En proie à une grave crise politique, le Congo-Kinshasa est en effet l’homme malade de l’Afrique Centrale. Compte tenu de sa taille, ce pays-continent risque à tout moment de déstabiliser une grande partie de la sous-région », a affirmé lalibreville.com.

Et d’indiquer que les dirigeants des États de la région jugent d’ailleurs la situation Rd-congolaise extrêmement préoccupante. Ce média gabonais se base sur la confidence d’un diplomate angolais en poste dans la capitale gabonaise : »Il y a une identité de vue parfaite aujourd’hui entre Luanda, Kigali, Brazzaville et Libreville, notamment sur la RDC ».

L’opinion à Kinshasa s’interroge dès lors sur cette convergence des vues entre ces quatre pays de la région sur la crise en RDC. Les réponses pourraient provenir de cette rencontre du 22 février 2018 à Kinshasa entre Joseph Kabila et Ali Bongo.

Rappelons que ce tête-à-tête entre les deux chefs d’État interviendra quelques jours après la Tripartite Congo Kinshasa – Congo Brazzaville – Angola.

Clément Muamba/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top