Now Reading:
Derby lushois interrompu : La Linafoot sévit sur Lupopo
Full Article 2 minutes read

Derby lushois interrompu : La Linafoot sévit sur Lupopo

La Ligue nationale de football (Linafoot) a rendu publiques, le mercredi 14 février 2018, les décisions après l’étude du dossier du match du dimanche 11 février 2018 au stade Frédéric Kibassa Maliba de Lubumbashi entre Mazembe et Lupopo. Le derby lushois a été interrompu à cinq minutes de la fin du temps réglementaire suite aux troubles causés par les supporters de Lupopo.

La Linafoot sanctionne le Saint-Eloi Lupopo qui perd le match par forfait (3-0) et privé des recettes générées par la rencontre. L’équipe reste suspendu jusqu’au payement d’une amande correctionnelle de 20.000$. Les lumpas sont sommés de réparer les préjudices matériels et corporels causés.
Et en cas de récidive, Lupopo sera exclu de la compétition et relégué à la division inférieure en référence à l’article 80 du code disciplinaire de la Fédération congolaise de football association (CDF).

Le secrétaire sportif adjoint Kilumbu Damien, l’entraîneur principal Bruno Bla et le médecin de l’équipe sont suspendus pour une durée d’un mois et condamnés à payé une amende de 200$ chacun ; ils sont sanctionnés pour propos injurieux à l’endroit des officiels.

Le joueur Mutatu Mbedi est suspendu pour huit matches, pour atteinte à l’intégrité corporelle de la première arbitre assistante. Et les joueurs Kalenga Kazadi, Kiala Lasa, Tshibwabwa Yamba, Wilangi Bolikango sont suspendus pour deux matches, suite aux propos injurieux à l’endroit des officiels.

Pour rappel, ce derby lushois s’était terminé en queu de poisson suite aux désordres causés par les supporters de Lupopo après le but de Kayembe Alidor, à la 85e minute de la partie ; l’arbitre central, Jean Jacques Ndala et l’assistante Kanjinga Mireille ont estimé que le buteur était en position litigieuse. Il a fallu du gaz lacrymogène pour calmer les esprits et stopper l’agression et le vandalisme.

Les joueurs de Lupopo ont pris à parti la juge de touche, contestant sa décision de n’avoir pas validé ce but. Notons que Mazembe menait déjà au score depuis la 22e minute grâce à son buteur-maison Ben Malango Ngita.

Jolga Luvundisakio/Times.cd

La notification de la linafoot


Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.