Now Reading:
Nangaa: «le recours à la Machine à voter réduit le coût des scrutins de 554 millions $US à environ 432 millions»
Full Article 1 minutes read

Nangaa: «le recours à la Machine à voter réduit le coût des scrutins de 554 millions $US à environ 432 millions»

Le président de la Commission électorale indépendante (Céni), Corneille Nangaa a rappelé, ce lundi 12 février au Conseil de Sécurité de l’ONU, à New-York, que plus de 46 millions d’électeurs avaient été recensés pour les élections couplées en décembre 2018.

« Avec plus de 45 millions d’électeurs, les trois scrutins combinés le même jour imposent l’implantation de 23.000 centres de vote éclatés en environ 90.000 bureaux de vote et de dépouillement », a-t-il précisé.

À l’en croire, l’option prise de recourir à la Machine à voter permet de réduire le poids de l’ensemble des matériels à déployer de 16.000 tonnes à moins de 8.000 tonnes.

Et grâce au recours à la Machine à voter, le coût des scrutins a pu être réduit de 554 millions de dollars à environ 432 millions, a-t-il encore fait valoir.

Notons que lors du débat, la Côte d’Ivoire a mis en garde « contre le risque d’élections mal préparées ».

Pour sa part, Les Pays-Bas disent respecter la décision de la Céni de recourir à un système électronique tout en lui demandant « de tester rigoureusement » le matériel avant les scrutins.

Clément Muamba/Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.