Now Reading:
Beni :Plusieurs positions ADF passées sous contrôle FARDC après des combats sanglants
Full Article 3 minutes read

Beni :Plusieurs positions ADF passées sous contrôle FARDC après des combats sanglants

De grandes positions des rebelles ADF ont été reconquises par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) après d’ intenses combats depuis environ une semaine.

Il s’agit des camps Sesele et Mapobu, deux grands bastions des combattants ADF dans le triangle de la mort et Mwalika dans le Graben .

La position de Mwalika ‘est l’un des greniers de ces rebelles a indiqué le porte-parole de l’armée dans l’opération Sukola 1 à l’Est de la province du Nord-Kivu, le
Capitaine Mack Hazukay qui parle des avancées dans la traque des forces négatives. Le porte-parole révèle que des plantations de chanvre, de riz et de manioc ainsi que le plus grand dispensaire des rebelles ADF ont été découverts lors des affrontements.

«Nous contrôlons Sesele et Mapobu qui constituaient les deux bastions de l’ennemi dans cette partie que nous appelons « triangle de la mort  » et aujourd’hui nous sommes en train de consolider nos positions par rapport à cela. Nous contrôlons depuis une semaine Mwalika et ses environs. Nous y avons découvert des plantations pas des champs mais des plantations de chanvre, de riz, de manioc,… Nous avons à Mwalika mis la main sur le plus grand dispensaire des ADF. Mwalika était considéré comme le lieu de transit et de ravitaillement des ces rebelles, le recrutement,le ravitaillement en vivres et autres devaient passer par Mwalika. Prendre Mwalika, nous pensons avoir fait un grand travail. Et comme je l’ai toujours dit ailleurs, la geurre ne pas un match de football où on doit siffler les corners, penaltys et j’en passe mais au combat nous sommes en train de manœuvrer avec des vies humaines et que la vie humaine est sacrée. Nous avons consenti des sacrifices depuis un mois» a affirmé à Times.cd le porte-parole militaire.

Tout en condamnant et regrettant le massacre de Mavivi-Ngite vendredi 09 février dernier dans la soirée ,Mack Hazukay se dit être inquiet des déclarations de certains politiciens qui dénoncent l’inaction des FARDC lors de cette incursion.

Il profite en affirmant que l’opération Sukola 1 n’a pas un corbillard pour amener les cadavres des ADF en ville et que tout celui qui désire voir les cadavres des ADF ou alors compter leurs tombes, les FARDC sont prêts à l’amener pour le fait.

Par ailleurs, d’autres corps des civils décapités ont été découverts dans le fond de la localité Ngite-Mavivi selon Makofi Bukuka Gervais, chef notable de la place . Ces corps ont été enterrés sur le lieu car ils étaient état de putréfaction très avancé. D’où le bilan revu à la hausse, il passe de 5 à 9 morts après un autre retrouvé dimanche matin à quelques 900 mètres de la route nationale numéro 4.

Delphin Mupanda/Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.