Now Reading:
Messe en mémoire des victimes de la marche du 21 janvier: le CLC invité à organiser d’autres marches
Full Article 2 minutes read

Messe en mémoire des victimes de la marche du 21 janvier: le CLC invité à organiser d’autres marches

Victimes du 21 janvier

Une messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 a été dite ce vendredi 09 février à la cathédrale Notre Dame de Lingwala. Ce culte a été marqué par la présence du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.

Dans son homélie du jour, l’abbé François Luyeye de la paroisse Notre Dame de la Sagesse de l’Université de Kinshasa a regretté le fait que les forces de l’ordre, censées protéger les manifestants se sont transformées en ennemi du peuple en tuant et déshabillant les prêtres publiquement. Il a tenu à encourager les membres des familles des personnes tombées sous les coups de balles à rester fermes et inébranlables car ces victimes sont mortes pour une cause juste et noble.

Au cours de cette célébration eucharistique, l’église promet de continuer à soutenir les membres du CLC qui vivent aujourd’hui en clandestinité ,de continuer avec la lutte et d’envisager d’autres marches de grande envergures pour barrer la route à la dictature car le peuple et Dieu sont derrière eux.

Le mot de circonstance a été dit par le coordonnateur du CLC, le professeur Thierry Landu qui à son tour a précisé que la police n’a pas bien joué son rôle jusqu’à tuer sa propre fille.

Plusieurs personnalités politiques dont Vital Kamhere de l’UNC, André Claudel Lubaya de l’UDA, Jean- Marc Kabund de l’UDPS et autres y ont répondu présents sans oublier les corps diplomatiques, les membres de la société civile et des chrétiens d’autres confessions religieuses.

Il sied de signaler qu’une cinquantaine de policiers ont été déployés aux alentours de la cathédrale.

Ben Bukasa/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.