Now Reading:
Coup dur pour Francine Muyumba, l’UA rejette sa réélection
Full Article 2 minutes read

Coup dur pour Francine Muyumba, l’UA rejette sa réélection

Francine Muyumba

La Commission de l’Union Africaine(UA) a dans sa lettre du 19 janvier 2018 dit ne pas reconnaître la réélection de Francine Muyumba et de son bureau à la tête de l’Union Panafricaine de la Jeunesse(UPJ). Elle avance trois grandes raisons qui ne donnent pas la crédibilité à cette élection.

En effet, selon le communiqué officiel rendu public ce vendredi 19 décembre 2018, la Congolaise a été élue par des représentants de seulement 29 sur les 59 États membres de l’UA étaient présents au congrès. Il était donc difficile de déterminer si le quorum était atteint. Entre-temps, 10 des 29 États membres ont boycotté l’élection en raison d’allégations de manipulation du processus électoral.

La commission de l’UA note, par ailleurs, que diverses requêtes ont été reçues d’organisations concernant l’exigibilité des candidats présentés ainsi que le non-respect de la procédure officielle durant les élections.

En conséquence, l’UA confirme sa complète désolidarisation de l’UPJ et ne reconnaît pas le comité exécutif actuel. En principe, l’UA est synonyme de gouvernance démocratique et de procédure régulière. L’UA ne reconnaît ni n’appuie aucune procédure défectueuse ni aucune décision portant atteinte à ses principes.

Pour rappel, ces élections du nouveau comité exécutif de la jeunesse panafricaine ont eu lieu lors du congrès tenu à Khartoum au Soudan du 19 au 21 décembre dernier. La commission a, à cette occasion, tenu à informer les organes de jeunesse et les jeunes sur le respect de la place de l’Union Panafricaine des Jeunes et des conseils nationaux de la jeunesse.

Ben Bukasa/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.