Now Reading:
Boxe inter universitaire : une soirée de gala signée Papy Niango en hommage aux héros nationaux
Full Article 3 minutes read

Boxe inter universitaire : une soirée de gala signée Papy Niango en hommage aux héros nationaux

La Ligue nationale de boxe (Linaboxe) a organisé une soirée de gala de boxe amateur des étudiants de différentes universités dans la nuit du 16 au 17 janvier au stade des Martyrs de la pentecôte, sous le haut patronage du ministre des Sports, Me Papy Niango, accompagné de son homologue le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Steve Mbikayi. Ce, en marge de la célébration des héros nationaux, Mzee L. Désiré Kabila décédé le 16 janvier 2001 et Patrice Emery Lumumba assassiné le 17 janvier 1961.

Ce gala de boxe a été organisé pour la promotion du sport universitaire, en prônant la paix sur toute l’étendue de la république.

Dans son discours d’ouverture, le ministre des Sports papy Niango promet de renouer, chaque jeudi, avec une soirée de combats des arts martiaux appelée « Jeudi Choc ». Ce rendez-vous sera diffusé par quelques chaînes de télévision de la RDC.

L’objectif est qu’au terme de pareilles compétitions, les meilleurs représentent le pays dans de grands événements africains et mondiaux. Une promesse faite par le ministre de l’ESU, Steve Mbikayi.

Prenant la parole, le ministre Papy Niango soutient que « l’activité que nous avons organisée aujourd’hui, en clôture d’autres que la Ligue nationale de boxe et la Ligue de boxe amateur ont lancées depuis la soirée du 25 décembre à l’Université de Kinshasa. Les dates du 16 et 17 janvier qui marquent la clôture de ces activités, ont été choisies en hommage aux martyrs de l’indépendance et ceux qui ont sacrifié leur vie pour que le drapeau de la RDC flotte très haut », faisant ainsi allusion à Patrice Emery Lumumba et à Mzee L.D. Kabila.

Le ministre des sports Papy Niango

« La communauté estudiantine a accepté que nous fassions ce spectacle. Au-delà de ça, c’est la volonté de la renaissance de cette précieuse discipline qui est la boxe », explique-t-il.

Dans son mot, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi, a dit être satisfait de ce gala

“Mes impressions sont très bonnes car ça répond à ce qui nous a été demandé par le chef de l’État, c’est-à-dire, rester plus proche de la jeunesse congolaise. Je suis content de voir les étudiants de différentes universités se battre dans ce combat de gala. Mais ce n’est qu’un début, car vous allez commencer à voir chaque mois des activités sportives dans des établissements de Kinshasa, mais aussi il y aura une compétition nationale et internationale. Je suis très satisfait que ça puisse commencer ce soir ».

Le ministre de l’ESU, Steve Mbikayi


Le président de la Ligue nationale de boxe, Bathy Mundu, est également satisfait de ce gala qu’il considère comme une grande fête en mémoire des héros.

“C’était une grande fête aujourd’hui pour la commémoration de nos héros nationaux. On ne pouvait pas passer cette journée sans rien. C’est pourquoi, ensemble avec le ministre des Sports, nous avons organisé ce gala pour les étudiants. Surtout que ces derniers, avons-nous constaté, ne pratiquaient pas la boxe. Et nous avons organisé ce gala pour attirer les différents étudiants de nos universités », a martelé le président de Linaboxe.

Jolga Luvundisakio/Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.