Now Reading:
Situation après messe : La Police compte deux blessés légers
Full Article 2 minutes read

Situation après messe : La Police compte deux blessés légers

La situation après la messe de requiem du vendredi 12 janvier 2018 à la cathédrale Notre Dame de Lingwala à Kinshasa n’a pas laissé la police nationale congolaise indifférente. Son porte-parole, le Colonel Pierrot Mwana Mputu, a tenu à éclairer l’opinion sur les faits réels.

« Le leader politique de l’UNC , Vital Kamerhe s’est fait suivre par un groupe de partisans qui ont immédiatement entamé une marche jusqu’à la hauteur du terrain Congo Loisirs . Et cette situation a créé un embouteillage sans précédent « , a-t-il fait remarque à Times.cd après la messe.

A la demande pacifique de la Police de se disperser, a poursuivi le colonel Mwana Mputu, les manifestants ont répondu par des jets de pierre. Dans l’impératif de rétablir l’ordre public, les forces de l’ordre ont été amenées à les disperser à coup de gaz lacrymogènes, a-t-il affirmé.

Dans le chapitre de bilan, La bouche autorisée révèle qu’il y a eu 2 blessés légers dont l’un aux pieds et l’autre à la hauteur du nez.

Rappelons-le, une messe a été organisée ce jour à la cathédrale Notre Dame, en mémoire des victimes de la marche du 31 décembre 2017.

Clement Muamba/Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.