Actualité

Cathédrale Notre-Dame : la sortie de F. Tshisekedi et Kamerhe énerve la police

La police nationale congolaise n’a pas bien digéré la sortie de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe de la cathédrale Notre-Dame du Congo à Lingwala. Les deux leaders venaient d’assister à la messe de requiem organisée, le vendredi 12 janvier 2018, en mémoire des victimes de la répression policière de la marche pacifique du 31 décembre 2018.

A leur sortie, ils étaient accompagnés par leurs militants. Des policiers embusqués dans les environs de la cathédrale Notre-Dame du Congo, ont subitement apparu vers le site Congo loisirs et Assanef. Ces forces de l’ordre ont procédé par des tirs de sommation pour disperser ce cortège qui déferlait sur l’avenue de la Libération( ex 24 novembre ), en provenance de la cathédrale de Kinshasa où l’archevêque Laurent Monsengwo a célébré une messe très critique envers le pouvoir de Kinshasa. C’était en présence des fidèles catholiques, acteurs politiques proches de l’opposition, des membres des corps diplomatiques et de nombreux anonymes.

En termes de bilan, aucune source officielle ne s’est encore prononcée. Mais selon quelques témoins de l’événement, il y aurait des personnes blessées par ces tirs de sommation et jets de gaz lacrymogènes.

Un homme blessé après la messe par la police congolaise

Ben Bukasa & Sylvie Mbantshi /TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top