Now Reading:
Cuisine : Le mortier électrique, un secours pour la préparation du « pondu »
Full Article 2 minutes read

Cuisine : Le mortier électrique, un secours pour la préparation du « pondu »

Machine pour pondu

On peut le retrouver dans différent coin du marché voir même des avenues. Le mortier électrique constitue un moyen simple et rapide de transformation (broyage)des feuilles de manioc (Pondu en lingala), afin d’être prêtes à cuire.

C’est en grand nombre que les femmes et jeunes filles ménagères affluent avec « le pondu »vers ces mortiers électroniques, se détournant ainsi de l’ancienne et pénible pratique du mortier en bois et du pilon. Il fallait piler pendant environ une heure pour apprêter du pondu écrasé avant de le mettre au feu. Avec le mortier électrique, il suffit de moins de cinq minutes pour apprêter son pondu.

« Je préfère la ‘machine’ puisque c’est beaucoup plus rapide, malgré que cela ne soit pas si hygiénique par rapport à l’eau utilisée pour son nettoyage. Si je recours régulièrement à ce mortier, c’est aussi pour garder mes paumes de mains contre des inflammations qui apparaissent après avoir longtemps pilé », réagit Angélique, une dame rencontrée au marché de la Liberté dans la commune de Masina à Kinshasa.

Ce mortier électrique comporte des lames à l’intérieur. Et lorsque le mortier démarre à l’aide du courant électrique, les lames sont actionnées pour broyer les feuilles de manioc. Chacune des clientes débourse 500 francs congolais lorsqu’elle doit utiliser le mortier pour une quantité de pondu équivalent à plus ou moins une kilogramme.

Sylvie Mbantshi

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.