Now Reading:
Insalubrité: les Kinois exposés aux maladies
Full Article 2 minutes read

Insalubrité: les Kinois exposés aux maladies

Station de décharge

Plusieurs stations à travers la ville province de Kinshasa sont devenues un danger pour les populations environnantes.
De la commune de Kinshasa, en passant par Barumbu, Limete, Kasavubu, Lingwala et Bandalugwa, l’on sent une odeur insupportable se dégager de ces stations.

Signalons qu’il y a peu de temps, un document daté de 2014 a circulé sur les réseaux sociaux faisant état d’une somme de 20.000 dollars américains qu’aurait perçu Éric Kimbuta, fils du gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, pour l’évacuation des immondices. Aujourd’hui, Kinshasa est confrontée à un problème sérieux d’insalubrité.

Immondices à Kin

Montagnes d’immondices à Kalamu

D’après quelques témoignages recueillis par Times.cd, l’absorption d’odeurs de ces immondices est devenue la cause principale de plusieurs maladies dans la ville.

Selon Dr Muembia Paulin, expert en santé publique, les immondices peuvent générer plusieurs substances radio -actifs avec des effets nuisibles à la santé comme la nausée, le vomissement, l’intoxication au niveau des poumons.

L’air pollué par ces odeurs nauséabondes peut aussi transporter des micros-organismes capables de générer le choléra au travers les mouches.

Pour remédier à cette situation, il faut une bonne politique de gestion des immondices, a-t-il martelé.

 

Francis Otshudi /Times. cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.