Now Reading:
Loi électorale : Jacques Ndjoli met en garde Léon Kengo
Full Article 2 minutes read

Loi électorale : Jacques Ndjoli met en garde Léon Kengo

 

Le sénateur Jacques Ndjoli n’a pas apprécié le fait de recevoir le projet de la loi électorale au Sénat sans passer au vote.

« C’est une pratique non conforme au règlement intérieur de notre chambre. C’est une pratique illégale, mais je crois que le président Léon Kengo a une option, ou il cherche lui même la solution par rapport aux points qui fâchent« , a-t-il déclaré à Times.cd ce mardi 12 décembre 2017 après la plénière consacrée aux réponses du vice-premier ministre Emmanuel Shadary aux préoccupations des sénateurs.

À la question de savoir, « en tant que sénateur de l’Opposition, que comptez-vous faire maintenant ? »

Le sénateur MLC révèle que Léon Kengo, président du Sénat, « a pris l’initiative de consulter seul le chef de l’État. Nous espérons que le bon sens finira par triompher. Nous regardons la situation jusqu’à la fin de la session, et après, nous prendrons nos responsabilités ».

À trois jours de la fin de la clôture de la session de septembre, est-ce que ça sera possible ? « C’est à eux de voir ce qu’ils peuvent faire. Je ne suis pas membre de la commission PAJ. Le document est envoyé à la PAJ, bien que la clôture c’est le 15. La balle est dans le camp de la commission PAJ », précise l’ancien vice-président de la Ceni.

Rappelons que le projet de loi électorale a été recevable à la Chambre Haute du Parlement, et renvoyé à la commission PAJ pour toilettage.

 

Clément Muamba/Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.