Now Reading:
JP Lacroix: « l’attaque de Beni contre les Casques bleus a été manifestement préparée et organisée »
Full Article 2 minutes read

JP Lacroix: « l’attaque de Beni contre les Casques bleus a été manifestement préparée et organisée »

JP Lacroix

Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations des Nations-Unies, a affirmé que son organisation n’a pas encore de confirmations sur l’identité des assaillants à la base de l’attaque contre les Casques bleus, le 7 décembre, à Beni.

« C’est une attaque qui a été manifestement préparée et organisée », a déclaré Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix aux Nations-Unies, ce samedi 9 décembre 2017.

Il affirme qu’il s’agissait d’un groupe lourdement armé et l’attaque a été planifiée et coordonnée. Une source onusienne le complète : « ces gens ont tout utilisé, machette, lance-roquette. Ils ont presque rasé le camp ». Jean-Pierre Lacroix dit présume qu’il s’agit des ADF, le groupe rebelle islamiste ougandais qui sévit depuis plus de 20 ans dans la région, sans pouvoir le confirmer.

Côté bilan, toujours pas de nouvelles des trois casques bleus tanzaniens portés disparus. Les blessés ont, eux, été évacués vers Goma. Et le bilan est toujours contradictoire pour ce qui est des morts côté Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc).

L’ONU annonce cinq militaires congolais tués dans l’attaque intervenue jeudi 7 décembre. Le porte-parole de l’armée, à Beni, donne un tout autre bilan, à savoir, un militaire blessé, un disparu et 72 assaillants tués.

Selon la Monusco, au moins 15 Casque bleus du contingent tanzanien et cinq militaires Fardc ont été tués dans cette attaque. 53 autres Casques bleus ont été blessés, dont quatre grièvement.
Clement Muamba

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.