IMG_0657

Élection à la Fecofa: « Chacun est libre d’être candidat » (Constant Omari)

Prévues ce 23 décembre 2017 au siège national de la Fecofa, les élections du comité de gestion de la Fédération congolaise de football association auront bel et bien lieu.

Sur ce, le président sortant de l’organe faîtière du football congolais, Constant Omari Selamani, était ce mardi 5 décembre devant la presse sportive, non pour la campagne électorale, mais plutôt pour éclairer l’opinion sur plusieurs sujets liés au football, entre autres, l’élimination des Léopards au mondiale Russie 2018, les éliminatoires CAN 2019, les interclubs de la CAF, la Linafoot et les élections à la Fecofa.

Concernant ce dernier point, l’actuel président de la Fecofa part favori pour être réélu. Mais le tout dépend des urnes.

« Il y aura les élections ce 23 décembre, les conditions sont-là et le jeu est ouvert. Libre à chacun d’être candidat ». Et de poursuivre,  » si celui qui estime que la messe est déjà dite ne pose pas sa candidature, celui qui pense le contraire, nous sommes ouverts. L’Assemblée générale va juger les candidatures déposés. Mais ce n’est pas ici que je veux parler des élections. Il y aura un moment opportun pour ça», déclare le président sortant de la Fecofa, Constant Omari.

Visiblement, ce dernier sera candidat à sa propre succession.

« Je peux dire que, j’ai réalisé une haute idée de ce que je me suis fixé comme objectif. Je ne peux pas servir de cette tribune pour faire mon bilan et campagne électorale, mais je reste ouvert. Celui qui se sent capable de compétir, peut venir le faire», lance Constant Omari.

Jolga Luvundisakio/Times.cd

Laisser un commentaire