Sankuru

Sankuru : A peine réhabilité, le président de l’Assemblée provinciale de nouveau visé par une motion de défiance

Une dizaine de députés provinciaux du Sankuru ont introduit, ce weekend, une motion visant la destitution du président de l’Assemblée provinciale, Charles Pongo Dimandja.

Les députés initiateurs de cette motion réclament le retrait de la confiance au speaker de l’Assemblée provinciale.

Parmi les griefs lui reprochés, l’on peut citer entre autres la gestion cavalière, création volontaire d’un climat malsain entre les institutions, dysfonctionnement des services de l’État, escroquerie par ruse des signatures des députés…

Signalons que l’initiative de cette motion n’intervient qu’àprès cinq jours de l’installation du speaker de cette Assemblée provinciale qui a été réhabilité et réinstallé au perchoir par la Cour constitutionnelle.

Pour rappel, le président de l’Assemblée provincial du Sankuru avait été démis de ses fonctions en octobre 2016 à la suite d’une motion de retrait de confiance initiée par les mêmes députés lui reprochant à l’époque de bloquer le décollage de son institution, conformément aux articles 24 et 204 du règlement intérieur.
Quant à Charles Pongo Dimandja, les initiateurs de cette motion doivent transcender leurs sentiments au profit de l’intérêt général de la province. Il les invitant au bon sens.
Francis Otshudi Times.cd

Laisser un commentaire