IMG-20171122-WA0081

Relaxé après 24h de détention, Ferré Gola: « les gens de mauvaise foi veulent ma peau »

« Les jaloux vont maigrir. Ferré Gola va très bien. D’ailleurs, je suis chez moi à la maison. Les gens de très mauvaise foi ont tenté de nous faire taire par des procédures téméraires et vexatoires, mais en vain. La lutte continue… Ad majoram mea factum est. Le meilleur est ma destinée ». Cette déclaration émane de Ferré Gola, relaxé par le Parquet Général de la République, ce mercredi 22 novembre, après 24h de détention sur une plainte de Koffi Olomide.

Le jeune chanteur congolais a passé, en effet, 24 heures dans les geôles du casier judiciaire, dans la commune de la Gombe où il a été appréhendé alors qu’il venait répondre à une convocation de la Parquet. Selon des sources, l’infortuné a été accusé par son ex patron Koffi Olomide pour non respect du contrat, imputation dommageable et diffamation.

Quelle leçon Ferré Gola peut-il tirer après sa détention ? Toutefois, l’ancien enfant chéri de Wenge Maison Mère de Werrason a parlé sous réserve de ses avocats conseils. « Les gens qui réussissent ont deux choses sur leurs lèvres: « sourire et silence ». « Le sourire peut résoudre un problème, le silence peut éviter les problèmes. Le sucre et le sel peuvent être mélangés, mais les fourmis ne préfèrent que le sucre. Qu’est ce que j’avais dit », a indiqué l’auteur de la chanson « Mercure « .

Où et quant Ferré Gola avait tenu des propos malveillants contre Koffi, pour qu’il y ait infractions ? Cette question a été difficile pour les plaignants de prouver la culpabilité de Shetah. « Le Parquet l’a libéré parce qu’on n’a trouvé aucune pièce à conviction (diffamation) sur base de laquelle Koffi Olomide a porté plainte », révèle une source judiciaire au Parquet. Ainsi, le magistrat instructeur n’a retenu aucune charge contre l’artiste musicien Ferre Gola.

D’où, le procureur général a jugé bon de le libérer, faute de preuves. Mais l’affaire reste pendante. « Mon client a été poursuivi pour imputation dommageable par Monsieur Koffi Olomide. L’affaire est en instruction au Parquet général de la République. Nous avons présenté nos moyens de défense. Sur instruction du Procureur général de la République, mon client a regagné son domicile depuis cet après-midi. L’affaire se poursuivra demain. En ce moment, je ne peux pas encore vous dire grand-chose puisque l’affaire reste pendante », a déclaré Maitre Hugue Matadi, avocat conseil de Ferré Gola à la presse. Cependant, les observateurs avertis pensent que l’Union des musiciens congolais (Umuco) devra promptement intervenir pour trouver un consensus afin que Ferré et Koffi fument le calumet de la paix. Le président des musiciens, Verckys Kiamwangana, est appelé à jouer son rôle pour réconcilier les deux stars en ce moment où la musique congolaise a besoin de l’unité pour faire face à la concurrence sur la scène continentale dominée par les ouest africains.

Jordache Diala

Laisser un commentaire