La-pluie-à-kinshasa

Kinshasa : Masina, Debonhomme, Limete, Kalamu, Lingwala, Bandal…sous l’eau

La forte pluie qui s’est abattue à Kinshasa ce jeudi 16 novembre a causé des inondations dans plusieurs quartiers de la capitale, outre d’importants dégâts matériels.

De Masina à Binza, en passant par Matete, Limete, Kalamu, Lingwala… aucun coin n’est épargné.

A Masina, par exemple, le célèbre quartier 2 est sous l’eau, des maisons entières inondées.
La population est debout depuis une heure du matin, l’heure à laquelle la pluie a commencé.

Car il fallait sécuriser, dans la mesure du possible, quelques biens de valeur.

Ce quartier est souvent victime des débordements de la rivière Tshanga. Cette dernière empêche même la circulation des véhicules sur le boulevard Lumumba, au tronçon situé entre le marché de la Liberté et l’arrêt BKTF.

D’importantes pertes matérielles sont signalées. Face à cette situation, plusieurs familles se trouvent dans la détresse.

Une parcelle sous l'eau ph/Sylvie Mbantshi

Une parcelle sous l’eau ph/Sylvie Mbantshi

 » Nous avons passé nuit debout suite à cette pluie incessante afin de sécuriser et conserver nos biens. Maintenant-là, nous ne savons pas quoi faire, puisqu’il continue de pleuvoir. Il n’y a pas moyen d’évacuer ces eaux. nous sommes abandonnés à notre triste sort », lâche un habitant du quartier.

Au quartier marécageux de Debonhomme, commune de Matete, de même qu’à Kinsenso, des maisons entières ont été englouties par la grande quantité d’eau qui s’y est déversée pendant de longues heures.

A Limete, un mur s’est écroulé dans une parcelle inondée, sans causer des pertes en vies humaines.

Le long de la rivière Kalamu, dans la commune qui porte le même nom, l’eau a atteint plus de deux mètres de hauteur dans certaines parcelles.

A Bandal, les habitations environnantes de la rivière Makelele sont aussi victimes.

Telle est la situation quasi générale de la ville de Kinshasa après la pluie torrentielle de ce jeudi 16 novembre

 

 

Sylvie Mbantshi

Laisser un commentaire