IMG-20171115-WA0003

Tshibala: « une fois le budget voté et promulgué, nous nous embarquons dans la locomotive, destination le 23 décembre 2018 »

Le premier ministre Bruno Tshibala a déposé le projet de loi des finances exercice 2018 ce mercredi 15 novembre 2017 dans la soirée au Palais du Peuple à Kinshasa/Lingwala.

« Nous nous sommes retrouvés devant beaucoup de préalables pour en arriver à ce jour où nous sommes venus déposer le budget 2018 à l’Assemblée nationale », a-t-il dit.

Pour lui, une fois que ce budget sera voté et promulgué, « nous allons tous nous embarquer dans la locomotive qui aura pour gare la date du 23 décembre 2018 », date fixée par le Ceni pour la tenue des élections.

Par la même occasion, Tshibala a appelé la classe politique congolaise à se préparer pour les élections qui restent le seul moyen pour l’alternance démocratique en République Démocratique du Congo.

Rappelons que le gouvernement de la RDC avait adopté, mardi 14 novembre 2017, au cours d’une réunion extraordinaire tenue à l’Hôtel du gouvernement à Kinshasa, le projet de loi des Finances pour l’exercice 2018.

Selon ce projet de loi, le budget de l’exercice 2018 adopté par le gouvernement est évalué en recettes et en dépenses à dix mille trois cent treize, trois milliards des Francs Congolais.

Cela équivaut à environ cinq milliards des dollars américains, en tenant compte du taux de change de la fin de l’année, estimée à 1.934 Francs Congolais, le dollar américain.

Parmi les priorités retenues dans cette loi des finances 2018, il est notamment signalé l’organisation des élections, l’arrêt de la dégradation de la situation économique du pays, l’amélioration des conditions de vie de la population ainsi que la restauration de la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

Ce projet de budget accorde un important volet aux dépenses exceptionnelles pour les opérations électorales en vue de parachever en 2018 les trois scrutins retenus dans le nouveau calendrier électoral de la CENI. Ainsi, 912,5 milliards des francs congolais de ce budget seront alloués à la commission électorale comme ressources en vue d’accélérer les opérations électorales.

Par ailleurs, le gouvernement Tshibala avait également adopté le projet de loi modifiant et complétant la loi de 2006 sur l’organisation des élections. Les deux projets de loi seront déposés incessamment au parlement pour être amendés.

Times.cd

Laisser un commentaire