20171011_180542

Linafoot: des stratégies arrêtées pour éviter des troubles dans les stades

Dans le souci de réussir son pari à la 23ème édition de la Ligue nationale de football, le président de cette structure, Bosco Mwehu Beya Kofela, ne cesse de multiplier des réunions pour atteindre ses objectifs.

Samedi 11 novembre 2017, Bosco Mwehu a convoqué une réunion de 2 heures au siège de la Ligue nationale de football, avec les dirigeants des clubs de la capitale, surtout les plus populaires en termes de supporters, toujours à la recherche d’un bon championnat national digne de son nom.

Il sied de rappeler qu’il y a quelques jours passés, la Linafoot avait réuni les supporters des clubs kinois pour les sensibiliser sur la non violence dans les stades. Pour ce samedi 11, c’était le tour des dirigeants.

Dans la salle des réunions, on a perçu le président du DCMP, Hassan Abdallah, accompagné du trésorier de l’équipe, le Docteur Jérôme Tangu. Côté V Club, l’équipe a été représentée par le Dr Nowa. Quant au Fc Renaissance, le président de coordination, Pascal Mukuna, était lui-même sur place. De même que Lambert Osango, président de Rangers.

À la sortie de la réunion, ces derniers ont expliqué la raison de cette rencontre, et n’ont pas manqué des mots à glisser pour le bon déroulement du championnat et un message pour leurs souppperters :

« Nous avons parlé surtout de la question de violence dans nos stades. Nous voici ensemble avec les dirigeants des autres clubs. Nous ne sommes adversaires que pendant 90 minutes. Après 90 minutes, nous sommes de frères. Que les supporters mettent un terme aux violences. promouvons le fair-play»a lancé Pascal Mukuna, président du FC Renaissance. Et d’ajouter, « j’étais allé voir le prédisent Hassan (DCMP) dans son bureau, il m’a promis aussi de venir dans mon bureau. Allons rééduquer nos supporters, qu’ils sachent que nous ne sommes pas ennemis. Aujourd’hui, DCMP et Renaissance c’est comme le chat et la souris. Nous devons faire un effort de casser ce système », a-t-il promis.

«Le football c’est la joie. La concurrence est aussi normale, mais en dehors du stade, on n’est pas des ennemis. Même les supporters habitent et mangent ensemble dans leurs quartiers », déclare Hassan Abdallah du DCMP.

« Nous devons travailler ensemble pour aider la Linafoot à réussir un bon championnat. Et V Club a l’obligation d’éduquer ses supporters pour que la pratique du football se déroule dans le meilleur dispositif moral. Et le public doit s’habituer à voir les dirigeants des clubs se fréquenter sans que les gens ne crient au scandale», a ajouté Docteur Nowa de l’AS V Club.

«C’est une bonne rencontre entre la Linafoot et nous dirigeants des clubs. Ce qui est important, c’est comment faire de sorte que ce championnat soit meilleur dans tous les plans. Du point de vue sécurité, respect des textes, encadrement des recettes et enfin du point de vue collaboration entre nous dirigeants des clubs et dirigeants de la Linafoot, mais aussi entre les dirigeants des clubs eux mêmes», explique Lambert Osango, président de l’Ac Rangers.

Les supporters sont priés de respecter les décisions des hommes en noir. Ces derniers sont appelés, eux aussi, à la stricte observance des 17 lois du jeu. Ce, pour éviter tout désordre. A la Linafoot, «que le respect des textes soit le maître mot dans vos décisions».

Jolga Luvundisakio/Times.cd

Laisser un commentaire