passeport2

Enfin, un arrêté fixant le prix du passeport signé

Comme promis lors de son passage à l’Assemblée nationale le vendredi 6 octobre 2017, le Vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères, Leonard She Okitundu, vient de signer un arrêté pour encadrer les mesures d’assouplissement en vue de l’acquisition des passeports biométriques.

Cet arrêté a été signé conjointement avec le ministre des Finances Henry Yav Mulang.

Le prix du passeport biométrique est désormais officiel.

Il s’élève à 185 dollars, et 100 dollars pour le remplacement de l’ancien passeport semi-biometrique. Le tout, pour une validité de 5 ans.

Cette décision conjointe est motivée par l’ordonnance n°17/024 du 10 juillet 2017 portant organisation et fonctionnement du gouvernement, modalités de collaboration entre le Président de la République et le gouvernement ainsi qu’entre les membres du gouvernement de la République.

L’arrêté ministériel rappelle que les anciens passeports (ordinaire, service, diplomatique) mis en circulation pendant la période comprise entre le 9 avril 2009 et le 15 décembre 2015 n’auront plus cours légal à partir du 15 janvier 2018.

« Tout détenteur des passeports semi-biometriques pourvus de visa en cours de validité a le droit de l’annexer au nouveau passeport biométrique moyennant scellé consulaire », souligne l’arrêté ministériel.

Ce dernier précise également qu’ « après capture, le délai d’attente pour la délivrance d’un passeport biométrique ne peut excéder 4 jours francs pour les requérants se trouvant à Kinshasa, 14 jours francs pour les requérants se trouvant en province et 28 jours francs pour les requérants se trouvant à l’extérieur du pays ».

Notons qu’en réponse à la question orale avec débat initiée par le député national Juvenal Munubo sur la décision invalidant les passeports semi-biométriques, le Patron de la diplomatie congolaise avait présenté, le vendredi 6 octobre 2017, devant la représentation nationale, les mesures censées assouplir sa decision invalidant les passeports semi biometriques.

Rappelons que le député national UNC Juvénal Munubo avait déposé à l’Assemblée nationale une motion de défiance contre Leonard She Okitundu de retirer carrément cette décision.

Clement Muamba/Times.cd

Laisser un commentaire