WhatsApp Image 2017-11-08 at 16.11.23

100 chercheurs présentent leurs idées au Falling Walls Lab à Berlin

Cent jeunes chercheurs présentent leurs inventions scientifiques ce 8 novembre 2017 à Berlin, capitale de la République Fédérale d’Allemagne, dans le cadre du Falling Walls Lab, une plateforme de présentation d’idées scientifiques organisées chaque année.

Organisé à l’académie des Arts de Berlin, le Falling Walls Lab accueille des scientifiques venus de différents pays dans le monde et qui sont invités à une démonstration de 3 minutes chacune de leurs inventions scientifiques, susceptibles de briser le mur du développement dans le monde. Ces inventions concernent tous les domaines tels que l’agriculture, médecine, technologie, environnement, etc.

Parmi les innovations les plus remarquées, Alioune Badara Mbengue du Sénégal a présenté une poubelle intelligente à compartiments afin de briser le mur de la gestion des déchets en Afrique.

100 jeunes chercheurs présentent leurs inventions scientifiques

100 jeunes chercheurs présentent leurs inventions scientifiques

En effet, ce jeune chercheur a équipé une poubelle de capteurs à ultrasons qui, lorsqu’une personne approche pour jeter ses déchets, la poubelle lui parle et lui indique comment les trier et dans quels compartiments les jeter. « Je pense que cette poubelle intelligente pourra aider les gens á changer leur comportements dans le traitement des déchets et les données que nous auront collecter, nous permettront de mettre en place une plus large de gestion des déchets efficaces en Afrique », explique Alioune.

Zoltán Andrássy de la Hongrie a présenté un réservoir de stockage de l’énergie thermique qui peut être utilisé pour les énergies renouvelables, une opportunité dans la lutte contre le changement et la consommation de l’énergie électrique dans les ménages. La particularité de son invention est sa capacité de stockage qui est 20% de plus que les réservoirs déjà existants.

D’un autre côté, Kate Bredbenner (USA) a présenté sur la communication scientifique à travers sa plateforme d’informations en ligne, www.simplebiologist.com. Cette plateforme peut aider les journalistes scientifiques à mieux communiquer sur la science et atteindre un public non scientifique tout en utilisant un langage et un style adaptés.

 » SimpleBiologist.com a pour ambition de faire tomber le mur existant entre la science et le public. Ce dernier quotidiennement accès à diverses plateformes d’informations. Ce dernier n’a pas véritablement le temps de décrypter le jargon scientifique. Cette information doit lui être délivrée de manière à l’atteindre le plus efficacement possible », a dit Kate Bredbenner.

Ce marathon de présentation d’idées se tient en marge de la conférence Falling Walls 2017 qui se tiendra le 9 novembre à Berlin. À l’issue de cette compétition, le jury composé d’éminents scientifiques et d’hommes d’affaires choisira les 3 gagnants qui seront présentés au Falling Walls conférence le 9 novembre.

D’un autre côté, la Fondation Falling Walls, organisatrice de la Falling Walls conférence, a également sélectionné 6 jours mis a part les chercheurs, l’organisation de la conférence a également sélectionné six journalistes scientifiques venu du monde entier. La RDC est représentée par Afy Malungu, journaliste indépendante et éditrice d’infoCongo.org, une plateforme d’informations environnementales dans le bassin du Congo.

La Falling Walls conference est une reunion mondiale annuelle de personnes progressistes venus de 80 pays dans le monde. Cette rencontre est organisée par la Fondation Falling Walls. Chaque année, le 9 novembre, jour de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin, les scientifiques les plus prometteurs du monde sont invités à présenter leurs recherches révolutionnaires.

Les objectifs de cette conférence consistent à, premièrement, identifier les tendances, opportunités et solutions des défis mondiaux. Deuxièmement, connecter des chercheurs extraordinaires de différentes disciplines et soutenir les idées d’échanges d’idées interdisciplinaires à travers le monde. Enfin, construire un pont entre le secteur privé, les politiques, l’académie et les arts, ainsi qu’inspirer les gens à briser les murs entre la science et la société. La conférence se veut également un espace de promotion des plus récentes découvertes scientifiques auprès d’une audience plus large.

 

Times.cd

Laisser un commentaire