WhatsApp Image 2017-11-06 at 12.53.36

Kinevent : le 1er Forum Evénementiel Congolais «Forec»

La ville province de Kinshasa abrite le 1er Forum Evénementiel Congolais «Forec», du 7 au 8 novembre, dans l’enceinte de l’espace Bilembo. Ce forum annuel organisé par Teddy Lelo, Directeur Général de l’agence Kinevent, a pour but, le développement du secteur événementiel et sa professionnalisation en RDC. Il est question de favoriser les échanges, les rencontres et les réseautages qui semblent importants dans ce domaine.

Il s’agit d’une rencontre des acteurs majeurs de l’événementiel, qui auront à discuter sur les opportunités qu’offre ce secteur événementiel en RDC, à travers un débat entre les organisateurs d’événements et les responsables des entreprises auprès de qui ils recherchent le sponsoring.

Le coordonateur de ce projet, Teddy lelo, a accordé une interview à Times.cd pour expliquer le sens de ce forum ainsi que les éléments liés à son organisation.

Le coordonateur du projet Forec Teddy Lelo

Le coordonateur du projet Forec Teddy Lelo

Times.cd : Comment avez-vous réparti votre programme pour ces deux jours de forum ?

Teddy Lelo : Pour le premier jour, il est réparti de la manière suivante : d’abord une introduction pour fixer les bases concernant les thèmes de référence du secteur événementiel, faire un état des lieux de ce secteur en RDC, préciser le rôle des agences événementielles, parler de différents événements et les lieux qui les accueillent à travers le témoignage de certains responsables, puis un panel technique qui sera tenu par les professionnels en la matière afin de faire savoir les ingrédients nécessaires pour réussir son événement. Pour finir, nous allons toucher un point qui concerne les jeunes et les débutants au metier de l’événementiel, qui sera également tenu par des professionnels afin de faire voir quel profil peut avoir un travailleur dans l’événementiel.
Pour la deuxième journée, nous allons aborder le sujet concernant la communication des médias dans ce domaine événementiel, et ensuite terminer par le panel du sponsoring, voir pourquoi c’est aussi un grand problème, sur ce différents sponsors. Ils viendront nous donner leur avis.

Times.cd : Quelles les cibles à atteindre ?

Teddy Lelo : nous visons les agences (événementiel, en communication, publicitaire) ; les professionnels dont le travail quotidien est dans le monde événementiel ; les entreprises bénéficiaires des organisations des événements, les acteurs des institutions, l’Hôtel de ville, l’État, les ministères qui accompagnent et parrainent nos événements, les acteurs internationaux, les médias ainsi que toute personne intéressée par le secteur de l’événementiel (producteurs, étudiants, débutants au métier).

Times.cd : Pensez-vous pouvoir trouver une issue à ce problème de sponsoring ?

Teddy Lelo : Forec ne vise pas directement un changement sur ce problème, mais veut faire parler les intéressés à cette matière pour que nous puissions comprendre pourquoi nous en sommes-là. Que les entreprises comprennent leurs attentes envers les événementiels et que l’événementiel sache présenter correctement son dossier en tenant compte des intérêts des sponsors.
Avec cette stratégie, nous pensons faire évoluer ce problème qui freine de fois la présence du sponsoring.

Times.cd : Vous vous attendez à quoi à la fin de ce Forum ?

Teddy Lelo : A une implication des acteurs majeurs que nous avons cités parmi les cibles. Et de façon ponctuelle, nous comptons publier le guide de l’événementiel congolais qui aura à reprendre tous les professionnels congolais à référentiel du lieu, de la compétence, de produits et services. D’où, nous invitons toutes les personnes œuvrant dans ce domaine à pouvoir s’inscrire afin de permettre que nous puissions avoir un manuel ayant un maximum d’informations liées au monde événementiel Congolais.

Times.cd : Jusque-là, quelles sont les difficultés rencontrées pour l’organisation d’un tel événement ?

Teddy Lelo : Pour une telle organisation, tout n’a pas été rose. Etant un tout premier forum de la sorte, la toute première difficulté était de faire comprendre ce concept aux concernés, qu’ils le comprennent, leur réunir afin qu’ils soient tous présents lors dudit forum. Donc, il a fallu beaucoup de contacts, de déplacements, de réunions, de discussions.
D’autres difficultés sont intervenues lors de la préparation de l’événement (recherche du lieu, décor, mettre en place l’équipe) et aussi des problèmes dus au budget nécessaire. Finalement, nous nous sommes convenus d’offrir aux gens un bon événement.

Sylvie Mbantshi/Times.cd

Laisser un commentaire