20171103_123729

Foire de la femme entrepreneure: le go est lancé au « Quick Poulet chez Beki »

La 1er édition de la foire de la femme entrepreneure a été lancée ce vendredi 03 novembre 2017 par son initiatrice Beatrice Ifanga dite  » Beki ».

Un engouement de visiteurs est perceptible sur le lieu. Les organisateurs ont aligné autant d’entreprises publiques que privées des divers secteurs, notamment, agricole, bancaire, etc.

Une bonne ambiance a régné sur ce site à l’ouverture de cette foire rehaussée par la présence du ministre du Plan, Modeste Bahati Lukwebo; des représentants de la Fédération des entreprises du Congo(Fec); ainsi que d’autres invités.

Regroupant 11 provinces, les objectifs de cette foire sont, entre autres, de faire connaître et de valoriser les produits du pays; de contribuer à l’émergence, au développement et à la promotion de la femme congolaise appelée à prendre conscience du rôle qui est le sien pour relever le Congo tant sur le plan politique qu’économique; de créer l’esprit de compétitivité, de trouver des partenaires commerciaux, d’augmenter le chiffre d’affaires; etc.

Pour cette 1ere édition le thème choisi est « Formation et Autonomisation »

Afin d’eclairer l’opinion sur les contours de cette rencontre, l’organisatrice de la foire a animé sur place une conférence de presse, en présence du ministre d’État en charge du Plan, Bahati Lukwebo, venu soutenir l’autonomisation de la femme.

Conférence de presse/Foire de la femme entrepreneure

Conférence de presse/Foire de la femme entrepreneure

Invité à couper le ruban d’ouverture de la foire, Bahati Lukwebo a souligné son émerveillement. «Ce genre d’initiative est très louable et à encourager. Sincèrement ces femmes mettent en surface le talent, la capacité mais également le dynamisme de la femme congolaise. C’est le résultat de la recherche parce que la transformation de l’état bruit, naturel en produits finis, en produits consommables, c’est cela qui peut faire avancer le pays. Sans l’industrialisation, on ne peut pas parler du développement… » a martelé le ministre.

Puis d’ajouter: « Je félicite l’organisatrice et j’encourage toutes les mamans . Je veux porter le message au gouvernement».

Coupure du ruban par le ministre Bahati Lukwebo

Coupure du ruban par le ministre Bahati Lukwebo

Pour sa part, Beatrice Ifanga, l’organisatrice, a lancé un appel aux autorités pour un soutien aux femmes entrepreneures. « Un de mes rêves est réalisé. La première édition est déjà une réussite. Nous espérons aussi que la deuxième qui sera organisée au Kongo central sera aussi une réussite pour nous, la Fec» a-t-elle dit.

«Il faut féliciter ces femmes qui ont laissé leurs familles pour venir exposer afin de gagner quelques choses . Il ne faut pas qu’elles rentrent les mains vide. Je demande aux autorités , aux gens qui visite notre foire d’acheter les produits exposés pour permettre aux mamans de gagner quelques choses» a-t-elle
interpellé .

Notons que toutes les provinces participantes ont été présentées ainsi que leurs produits au ministre et d’autres illustres invités.

Dans le lot, Kinshasa avec des maisons telles que Jin so beauty, Diammika, Zia, Elgi Lukezo king Pro, By Me service, Dekk, Bio Farm, etc. Celles-ci ont exposées des tomates, feuille de manioc , aubergines, légumes, sac à main, etc.

Quelques produits de kinshasa

Quelques produits de kinshasa

Le Katanga a exposé ses Kikanda (Une patte fabriquée avec les arachides et les graines de Kikanda + les ingrédients Ndlr), des semences de Soja , semences de Maïs , semences d’haricots …

Quelques produits venus du Katanga

Quelques produits venus du Katanga

Le Kongo central : tomate , aubergine, huile Moringa , miel Pur etc.

Le Nord-Kivu : farine de manioc, farine de banane et les champignons; tandis que le Sud Kivu présente sa pourdre Moringa, le savon Moringa, l’oignon , le Brasero, le Panier …

Quant au Kasaï Occidental, elle a présenté sa viande de la chèvre, au moment où son pendant Oriental montre du savon noir bio fabriqué à base de palme sans soude caustique, de l’ huile de palme, les pagnes, biscuit fabriqué à base de maïs, huile de palmier, le sel artisanal…

La province de l’Equateur a choisi de présenter du jus Baobab , jus Tangaringa , des poissons fumés( Tylapia et mboto ), crocodiles …

Poissons fumés venus d'Équateur

Poissons fumés venus d’Équateur

Quelques femmes entrepreneures aussi on parlé de l’organisation et de leur produits exposés .

Propriétaire de la maison «Dekk», Etiennette Yomane, a fait savoir que sa maison Dekk fabrique les pomades pour les cheveux à base de l’huile de palme.  » Nous fabriquons aussi de Yaourtine sans les produits chimique et autres… L’organisation de cette foire est jusqu’est là bonne , on était dans l’ombre mais grâce à la Fec , on a cette possibilité d’être connu partout» a-t-elle ajouté.

Une autre, la Dg «Bio Farm», Claudine Mawakani Nkembi, fait noter que sa structure est dans l’agriculture biologique. Sa ferme est à Lutendele. Ce qui nous à pousser à venir ici, indique-t-elle, c’est pour chercher la visibilité de produits (Tomate , Feuille de manioc , aubergines, etc Ndlr).

La clôture de la foire est prévue ce samedi 04 novembre 2017 à 17h.

Jolga Luvundisakio/TIMES.CD

Laisser un commentaire