Actualité

Goma : la Lucha dresse un bilan de 9 morts et rejette la responsabilité des échauffourées du lundi

Les échauffourées de Goma du lundi 30 octobre dernier ont causé 9 morts, une vingtaine de blessés et plusieurs interpellations, indique un militant de la Lucha, Ghislain Muhiwa, dans une interview accordée à Times.cd. Il renseigne que la Lucha a appelé à une journée ville morte et non à une quelconque marche.

Il se félicite du respect de leur mot d’ordre dans plusieurs villes du pays.

«Nous avons appelé à l’observation d’une journée ville morte et non à une quelconque marche. Le mot d’ordre a été respecté dans plusieurs villes dont Kisangani, Goma. Sauf qu’ici au chef-lieu du Nord-Kivu, la situation a dégénéré. Les jeunes ont barricadé des routes et la police est venue les disperser en tirant des bombes à gaz lacrymogène suivies de tirs à balles réelles. Le bilan est de 9 personnes tuées, plus de 20 blessés et plusieurs autres interpellés. Nous ne savons pas encore leurs identités», a indiqué Ghislain Muhiwa.

Tout en condamnant les violences de ce lundi et l’usage disproportionné de la force à l’égard de la population, la Lucha annonce des actions pacifiques de grandes envergures.

Delphin Mupanda /Times.cd

2 Comments

2 Comments

  1. Dalmond Ndungo

    31 octobre 2017 at 10 h 10 min

    Bonjour!Je suis journaliste en ville de Goma.Je’aimerai collaborer avec vous à partir de Goma.

    • Dalmond Ndungo

      31 octobre 2017 at 10 h 11 min

      Bonjour!Je suis journaliste en ville de Goma.J’aimerai collaborer avec vous à partir de Goma

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top