joseph kabila kabange, kasai

Kasaï : Joseph Kabila impute les violences à une « milice recrutée par les forces de mal »

Sous le haut patronage du Chef de l’État Joseph Kabila Kabange,  la cérémonie d’ouverture du forum sur la paix dans la région du Kasaï a eu lieu ce mardi 19 septembre 2017 à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

Dans son allocution, Joseph Kabila a imputé les violences du Kasaï à une « milice recrutée par les forces de mal au service d’une idéologie mystico-tribale »

Il poursuit en appelant les participants du forum à faire un examen de conscience sur leur part de responsabilité.

Ajoutant que les erreurs commises dans la gestion du pouvoir coutumier doivent être réparées sans délai.

Joseph Kabila a stigmatisé le silence de la communauté internationale qui n’a pas dénoncé ces crimes terroristes au Kasaï et certains partenaires étrangers qui cherchent le bouc-émissaire ailleurs.

Notons qu’un documentaire sur les actes terroristes ainsi que les procès en cours relatifs à ce terrorisme, a été projeté afin d’ interpeller tout le monde.

 » Si j’ai résolu de convoquer cette conférence sur la paix, c’est en conformité avec notre tradition politique du règlement de nos différends sociopolitiques par le dialogue. C’est bien dommage et triste qu’ici la voie de la raison n’est prévalue qu’à posteriori. Pour autant la finalité de cette conférence devrait rester ouverte à toute les suggestions constructives, sauf à blanchir les responsables de crimes graves des massacres par décapitation des nombreux innocents ou des motivations diverses mais, à mon sens, inopérantes et qui ont couvert de honte l’ensemble de notre pays » pense-t-il.

Clément Muamba

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Close