werrason enrolement

Werrason affiche des ambitions politiques

L’opinion congolaise a été grandement surprise de constater que le leader du groupe Wenge Musica Maison Mère, Noël Ngiama Makanda dit «Werrason», puisse obtenir sa carte d’électeur, le mercredi 23 août dernier dans la ville de Kikwit.

Comme à l’accoutumée, la star a drainé une foule immense jusqu’à l’Institut Luzolo, quartier Kikwit II, où il s’est enrôlé. Cerise sur le gâteau, le «Roi de la forêt», a reçu, en marge de cet acte civique, la bénédiction des chefs coutumiers de cette partie du territoire national.

Pour les observateurs, tous ces actes et gestes dévoilent les ambitions de ce leader de la musique congolaise. « Il en a pleinement le droit et peut très bien combiner la musique et la politique, comme l’ont d’ailleurs fait Youssou Ndour au Sénégal et bien d’autres artistes musiciens» a fait noter un journaliste politique.

Pour une catégorie de la population, ce serait une erreur stratégique grave pour la star de jeter dans l’arène politique où tous les coups sont permis.

Après son enrôlement, l’artiste a inauguré, toujours à Kikwit, le siège de sa structure dénommée « A Nous le Congo » (ANOC) ainsi qu’une autre baptisée « Grand Bandundu ».

Il convient néanmoins de noter que de manière officielle, Werrason ne s’est pas encore prononcé sur une quelconque  candidature à un quelconque poste électif, même si le décor semble être planté.

Njila Mule

Laisser un commentaire