tshala muana

Tshala Muana : plus de peur que de mal !

La Mamu nationale TSHALA MUANA est de retour à Kinshasa après son séjour en Afrique du sud où elle est allée se faire soigner.

‘‘Je dis grandement merci au Chef de l’Etat pour son soutien qui m’a permis d’avoir une bonne prise en charge médicale en Afrique du Sud. Je peux vous garantir que j’ai retrouvé ma santé. Votre Mama nationale est en forme’’, a-t-elle déclaré à la presse.

Ce qui est évident, la Reine de mutwashi était gravement malade. Mais, le pire vient de passer. C’est une Tshala Muana revigorée qui vient de rentrer au pays après un séjour pénible à en Johannesburg où elle a été transférée d’urgence pour de raisons de santé. La chanteuse parle d’un grand changement par rapport à son état avant de quitter Kinshasa. Il n’y a plus des douleurs comme avant mais Mamu nationale reste encore et toujours convalescente. Signalons en passant que la Reine de Mutwashi a souvent des problèmes au niveau de ses membres inférieurs (jambes) et aussi des yeux. Il y a des fois, l’artiste souffre aussi de l’hypertension qui provoque  des troubles symptomatiques dans son système ophtalmologique.

Malgré sa convalescence, la cantatrice congolaise qui est très préoccupée pour la relève de la musique, s’est remise au travail avec deux projets en priorité. D’abord, elle s’apprête à lancer une nouvelle chanson patriotique consacrée à la paix au Kasaï. La chanson a été réalisée en featuring avec d’autres musiciens, de différentes tribus, qui forment le Grand Kasaï notamment, Empereur Lelimba.

Pour ceux qui ne le savent pas, Bos Bosombo a été recrutée lors d’un voyage du groupe Mamu nationale à  Matadi. Très belle voix et pleine d’avenir, elle bénéficie depuis d’un encadrement artistique supérieur, vu l’expérience de la doyenne de chanteuses africaines, Tshala Muana. Toutefois, la jeune matadienne n’a pas été embauchée pour remplacer MJ 30. L’idéal pour Mamu nationale, c’est de la former pour défendre la musique congolaise et assurer sa relève. Pourquoi ne pas aussi lui offrir les opportunités pour exprimer son talent de chanteuse et pour s’épanouir et vivre de son art. 40 ans de carrière glorieuse, rappelle-t-on, Tshala Muana, de son vrai nom, Elisabeth Muidikayi, célèbre ses 59 ans d’âge cette année.

Jordache Diala

Laisser un commentaire