RDC-Congo(1-1): Les Léopard

RDC-Congo(1-1): Les Léopards ratent leur ticket Chan Kenya 2018

La déception était totale, ce samedi 19 août 2017 à Kinshasa. Dans un stade des Martyrs morne, les Léopards de la République démocratique du Congo se sont faits éliminés de la phase éliminatoires de la 5ème édition du Championnat africain des nations(Chan) prévu au Kenya en 2018. 1-1, tel est score qui a sanctionné une rencontre décisive entre les fauves congolais de Kinshasa et les Diables rouges du Congo Brazza. Un résultat en faveur des Brazzavilois au détriment du tenant du titre qui est la RDC éliminée à domicile.

Retenons que la RDC a été première à ouvrir la marque sur un but magique de l’attaquant Mundele à la 34 ème minute de la première période. Tandis que le pays visiteur a égalisé 4 minute après sur un corner qui a permis au buteur Brazzavilois de couper le trajectoire et signer le but de malheur.

Très déçus, les Kinois attribuent l’échec de Léopards au staff technique dirigé par ZAHERA Muini, ex-Coach du DCMP.

Inefficaces, le 11 RDC-congolais avait déjà mal entamé la rencontre avec une ossature tâtonnante face au Congo-Brazza.

A en croire des spécialistes, commencer un tel match avec des joueurs comme que Kazadi Zadio et Mechack Elia au milieu du terrain, alors qu’ils sont en méformes dans leurs clubs respectifs, présageait une issue fatale.

Pendant ce temps, le sélectionneur national a préféré garder sur le banc, des poumons comme Munganga, Muzungu et tant d’autres qui pouvaient faire la différence.  » Pourquoi le coach n’avait-il pas reconduit la même équipe du match-aller, laquelle s’était illustrée par des ratés et autres déchets? Pourquoi a-t-il fait confiance à Kazadi revenant de cinq matches de suspension? Pourquoi avoir aligné Meschack Elia qui ne s’est jamais remis de l’échec de son test en Turquie et en Belgique? Pourquoi n’a-t-il pas fait monter, dès la première mi-temps, Chadrack Muzungu, étincelant dans les tout derniers matches de V.Club de la LINAFOOT? Pourquoi il a fondé sa tactique sur de longues balles aériennes face à des arrières brazzavillois de grande taille?» n’a-t-on pas cessé de se questionner.

Curieusement, le public Kinois a quitté le stade, regrettant Florent IBENGE, qui a cédé l’équipe locale à ZAHERA, pour se concentrer sur les Léopards A » .

Il faut signaler que c’est la deuxième fois que les Léopards soient éliminés de la phase éliminatoire de cette compétition, après celle de Soudan en 2014.

Jordache Diala

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Close