Now Reading:
RDC: 251 personnes dont 62 enfants, victimes d’exécutions dans le Kasaï
Full Article 2 minutes read

RDC: 251 personnes dont 62 enfants, victimes d’exécutions dans le Kasaï

rapport de l'onu

« Quelque 251 personnes dont 62 enfants, ont été victimes d’exécutions sauvages entre mars et juin dans la région du Kasaï, perpétrées par des agents de l’Etat, des milices ou des rebelles », selon un rapport de l’Onu publié ce vendredi 4 août 2017 à Genève.

Ce bilan est dressé par une équipe d’enquêteurs du Haut-commissariat des Droits de l’Homme de l’ONU sur les massacres ethniques dans la région du Kasaï, indique un communiqué de cette organisation.

Parmi les 62 enfants exécutés, précise le rapport, 30 avaient moins de 8 ans.
Les exécutions ont été soit extra-judiciaires et commises par des agents de l’Etat, soit commises par des milices de tout bord ou des rebelles, renchérissent les Nations-Unies.

« Ce qui est important pour nous, c’est le nombre d’exécutions », indique un porte-parole du Haut-commissariat.

Les exécutions ont été commises entre le 12 mars et le 19 juin, indique-t-on. Il a été recensé  » au moins 80 charniers dans la région « .

Signalons que le rapport se fonde sur des entretiens menés par les enquêteurs avec 96 personnes qui ont fui vers l’Angola voisin, échappant ainsi aux violences en cours au Kasaï.

Les survivants ont évoqué les cris de personnes brûlées vives, de leurs proches traqués puis abattus, et leur propre fuite, a en croire le Haut-commissaire aux Droits de l’Homme, Zeid Ra’ad al Hussein. « Ces bains de sang sont d’autant plus terrifiants qu’il semblerait que les populations sont toujours plus souvent ciblées en raison de leur appartenance ethnique « , ajoute-t-il.

Times.cd

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.