Actualité

DossierVTB Bank: Albert Yuma a-t-il roulé Bruno Tshibala ?

« Financer les projets stratégiques en  RDC par un fonds d’un milliard de dollars venant de la banque russe VTB »,  tel est l’objet de l’audience qu’a accordée le premier ministre Bruno Tshibala, le 3 juillet 2017, à une délégation de VTB Capital, conduite par Albert Yuma, président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC). « J’ai amené chez le premier ministre l’une des banques mondiales, la banque VTB, d’origine russe, et qui est l’une des premières banques qui financent les pays émergents », a expliqué Albert Yuma.

Selon le président de la FEC, ce deuxième groupe bancaire russe va émettre un bon d’un milliard de dollars, devant servir à financer les projets d’investissement prioritaires de la RDC. « C’est au gouvernement de décider de l’utilisation de ce fonds », a-t-il précisé.
« C’était utile de venir expliquer au premier ministre les opportunités qui existent sur le marché financier pour la RDC, en terme de levées des fonds qui peuvent aider à financer les projets stratégiques du pays et particulièrement en émettant des eurobands », a indiqué Raymond O’leary, un des délégués de la banque russe.

Lundi 3 juillet 2017,  les autorités congolaises, par le biais du site internet de la Primature, ont annoncé que le premier ministre Bruno Tshibala avait rencontré des responsables de VTB pour discuter d’un éventuel investissement de 1 milliard de dollars destinés à financer des « projets stratégiques ».

Mercredi 5 juillet 2017, en réponse à cette annonce congolaise, la deuxième banque russe dont la branche investissement VTB Capital est très active sur les marchés émergents comme ceux d’Afrique, a tenu à mettre les choses au clair.

Dans un communiqué de presse, la banque russe nie tout engagement de prêt vis-à-vis des autorités congolaises.

Elle réfute même toute intention de le faire. VTB explique que ses réunions avec les autorités congolaises portaient exclusivement sur des démarches à mener pour réussir de futures levées de fonds et non sur un accord de prêt d’un milliard $.

En réalité, les autorités du géant de l’Afrique centrale avaient évoqué l’émission d’un eurobond de 1 milliard $ l’année dernière, mais au vu de la situation politico-économique, la tentative a été avortée.

Beaucoup de spécialistes pensaient que VTB pourrait jouer un rôle dans le cadre de ses emprunts. Mais le communiqué de mercredi est on ne peut plus clair.

Le groupe bancaire russe a joué un rôle important dans le cadre des emprunts de 2 milliards de dollars contractés en toute opacité par le Mozambique, plaçant ainsi le pays en situation très délicate. Bien que la Banque ait estimé que cela n’avait rien à avoir avec le cas de la RDC, il est compréhensif que son appétit pour le continent pourrait diminuer.

Notons que VTB Bank est doublement frappée depuis 2014 par des sanctions financières du couple Union européenne – États-Unis d’Amérique pour son rôle dans les troubles en cours dans la partie Est de l’Ukraine. L »UE venait de prolonger ses sanctions le 26 juin dernier… Read more

« Financer les projets stratégiques en  RDC par un fonds d’un milliard de dollars venant de la banque russe VTB »,  tel est l’objet de l’audience qu’a accordée le premier ministre Bruno Tshibala, le 3 juillet 2017, à une délégation de VTB Capital, conduite par Albert Yuma, président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC). « J’ai amené chez le premier ministre l’une des banques mondiales, la banque VTB, d’origine russe, et qui est l’une des premières banques qui financent les pays émergents », a expliqué Albert Yuma.

Selon le président de la FEC, ce deuxième groupe bancaire russe va émettre un bon d’un milliard de dollars, devant servir à financer les projets d’investissement prioritaires de la RDC. « C’est au gouvernement de décider de l’utilisation de ce fonds », a-t-il précisé.
« C’était utile de venir expliquer au premier ministre les opportunités qui existent sur le marché financier pour la RDC, en terme de levées des fonds qui peuvent aider à financer les projets stratégiques du pays et particulièrement en émettant des eurobands », a indiqué Raymond O’leary, un des délégués de la banque russe.

Lundi 3 juillet 2017,  les autorités congolaises, par le biais du site internet de la Primature, ont annoncé que le premier ministre Bruno Tshibala avait rencontré des responsables de VTB pour discuter d’un éventuel investissement de 1 milliard de dollars destinés à financer des « projets stratégiques ».

Mercredi 5 juillet 2017, en réponse à cette annonce congolaise, la deuxième banque russe dont la branche investissement VTB Capital est très active sur les marchés émergents comme ceux d’Afrique, a tenu à mettre les choses au clair.

Dans un communiqué de presse, la banque russe nie tout engagement de prêt vis-à-vis des autorités congolaises.

Elle réfute même toute intention de le faire. VTB explique que ses réunions avec les autorités congolaises portaient exclusivement sur des démarches à mener pour réussir de futures levées de fonds et non sur un accord de prêt d’un milliard $.

En réalité, les autorités du géant de l’Afrique centrale avaient évoqué l’émission d’un eurobond de 1 milliard $ l’année dernière, mais au vu de la situation politico-économique, la tentative a été avortée.

Beaucoup de spécialistes pensaient que VTB pourrait jouer un rôle dans le cadre de ses emprunts. Mais le communiqué de mercredi est on ne peut plus clair.

Le groupe bancaire russe a joué un rôle important dans le cadre des emprunts de 2 milliards de dollars contractés en toute opacité par le Mozambique, plaçant ainsi le pays en situation très délicate. Bien que la Banque ait estimé que cela n’avait rien à avoir avec le cas de la RDC, il est compréhensif que son appétit pour le continent pourrait diminuer.

Notons que VTB Bank est doublement frappée depuis 2014 par des sanctions financières du couple Union européenne – États-Unis d’Amérique pour son rôle dans les troubles en cours dans la partie Est de l’Ukraine. L »UE venait de prolonger ses sanctions le 26 juin dernier… Read more

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top