Crépitement à Kasindi: la peur dans le ventre de la population

Un intense mouvement de la population est observé depuis lundi 26 juin 2017 dans la soirée en cité frontalière de Kasindi Lubiriha. À la base le crépitement des armes dans la cité.

Des portes des boutiques, magasins et toutes autres maisons de commerce ont été fermées vers 17 heures, et tout le marché s’était vidé de sa population en un clin d’œil.

D’après le fonctionnaire délégué du gouverneur dans la commune rurale de Kasindi Lubiriha, il s’agissait d’un groupe des Maï Maï intercepté par les forces de l’ordre dans le parc national de Virunga, à quelques distances de ce milieu.

À 19 heures locales, la situation était revenue au calme. Le fonctionnaire délégué, Jean-Paul Kathembo, avait appelé la population au calme. « Nous rassurons la population que la sécurité est bien assurée. Que tout le monde soit calme. Les forces de l’ordre sont déjà en action pour mettre l’ennemi en déroute » a-t- il annoncé.

Notons que le bilan a fait état d’un mort et un blessé dans le rang des assaillants. Le nom du groupe de ces Maï Maï n’est pas encore connu. Cette incursion intervient 24 heures après que l’administrateur soit descendu dans cette cité pour rassurer la population que des mesures sécuritaires sont prises pour assurer la sécurité de la population. Ce, après une rumeur qui circulait dans la région faisant étant d’une présence des hommes en armes dans le parc, précisément à Mumbiri. Cette attaque a causé un déplacement de la population se dirigeant à Kalevya, Masambo, Lume et ailleurs craignant pour la sécurité.

Kasindi est une entité située en secteur de Rwenzori, territoire de Beni à 80 km de Beni ville.

Delphin Mupanda, correspondant TIMES.CD à Beni

Laisser un commentaire