Actualité

54e Assemblée Plénière de la Cenco :  » la solution à la crise c’est les élections avant décembre 2017. »

 » Nous sommes profondément inquiets et préoccupés par la détérioration continue de la situation economique, sécuritaire et humanitaire ainsi que l’impasse politique actuelle « , ont déclaré les évêques de la Cenco à l’issue de la 54e Assemblée plénière tenue à Kinshasa du 19 au 23 juin 2017.

Face a ce tableau sombre que présente aujourd’hui la RDC, pensent les évêques, « la pire des choses est le découragement ».

Les évêques exhortent de ne pas céder ni à la peur ni au fatalisme. « Une minorité des Congolais ou concitoyens a décidé de prendre en otage la vie des millions des Congolais. c’est inacceptable ! »

Pour la Cenco, « nous devons prendre en main notre destin commun ». Une sortie pacifique de la crise actuelle exige la tenue des élections présidentielles, législatives avant décembre 2017 tel que l’accord du 31 décembre 2016 prévoit, et la Ceni doit disposer du fichier électoral dans le délai convenu.

La Cenco condame la violence d’où qu’elle vienne et réaffirme le caractère sacré et inviolable de la vie humaine. « C’est pourquoi nous demandons la mise sur pied d’une enquête sérieuse, objective, pour établir les responsabilités sur les atrocités commises au Grand Kasaï », concluent les évêques.
Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top