Ce que les USA reprochent au Général Olenga

Les USA viennent de placer, ce jeudi 1er juin 2017 sur leur liste noire des finances, le général d’armée Francois Olenga, proche et conseiller du président de la République Joseph Kabila.

Voici ce qu’on reproche à l’officier congolais :

Francois Olenga est accusé pour avoir sapé le processus démocratique en RDC plongée dans la crise depuis le maintien de Joseph Kabila au pouvoir après l’expiration de son second et dernier mandat en décembre 2016.

Gestionnaire de la garde républicaine, il aurait harcelé des opposants et procédé à des arrestations et exécutions arbitraires, et entravé l’action des observateurs des Nations-Unies, rappelle le communiqué du Trésor américain.

A l’issue de ces sanctions, le général d’armée Olenga verra ses biens et avoirs gelés, et ne pourra pas nouer des relations d’affaires ou financières avec des entités ou individus américains.

John Smith, Directeur de l’entité du Tresor en charge des sanctions (OFAC), indique que cette mesure contre Olenga envoie clairement le message que des actes continus de violences, d’agressions et d’éliminations commis par l’armée contre ses propres citoyens sont inacceptables.

Rappelons que quatre jours avant, l’UE avait également sanctionné 9 officiels congolais, et en décembre 2016, les responsables de l’appareil sécuritaire avaient été sanctionnés par Bruxelles et Washington, accusés de violences et d’entrave aux élections en RDC.

Times.cd

Laisser un commentaire