Discussions directes : Saïd Djinnit jette les fleurs à la Cenco

A en croire l’Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, dans un communiqué de presse publié dimanche 1er janvier, jette les fleurs aux évêques catholiques et les parties concernées de la « conclusion heureuse des pourparlers et de la signature du compromis politique le 31 décembre 2016 ».

Il remercie les évêques catholiques des efforts de médiation qu’ils ont menés sans relâche et invite toutes les parties à assurer la mise en œuvre « intégrale et effective » de l’accord pour ouvrir la voie à la tenue d’élections libres et équitables ainsi qu’à une transition politique pacifique.

Pour Saïd Djinnit, ce compromis politique est « une étape importante dans la promotion de la réconciliation et de la démocratie » en RDC.

« J’espère que la mise en œuvre scrupuleuse de l’accord du 31 décembre permettra également d’avancer encore dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre [d’Addis-Abeba] et favorisera ainsi une plus grande stabilité et un développement durable dans la région des Grands Lacs », indique-t-il.

Le pouvoir et l’opposition ont signé samedi 31 décembre un accord pour gérer la RDC jusqu’à l’élection du successeur du président Kabila dont le dernier mandat constitutionnel a pris fin le 19 décembre dernier. L’élection du prochain président doit intervenir avant la fin 2017. Entre-temps, le président Kabila demeure à la tête du pays.

 

Laisser un commentaire