Actualité

Discussions directes : Majorité et Rassemblement, sauf le Mlc, signe un accord !

Les participants aux discussions directes entre les signataires de l’accord de l’U.A et les non signataires excepté le Mouvement pour la Liberation du Congo « Mlc » ont signé dans la nuit du 31 au 1 janvier 2017 un accord politique sanctionnant la fin de ces assisses.

Selon les termes de cet accord, le Premier ministre sera choisi par le Rassemblement de l’opposition. Le président Kabila reste en fonction jusqu’à l’élection de son successeur qui doit intervenir avant la de 2017.

Selon le secrétaire général de la Cenco, l’abbé Donatien Nsholé, après un accouchement dans la douleur le peuple doit se félicité du nouveau nait . « J’espère qu’il sera vraiment entretenu pour qu’au bout d’une année, nous soyions vraiment assis sur une démocratie forte. Au début de la semaine, il y aura une annexe qui précisera quelques détails, comme le chronogramme que vous ne trouverez pas dans ce grand accord, c’est-à-dire tout ce qui doit être fait pour que cet accord soit effectif et l’échéance. »

Entre satisfaction et inquiétudes

Pour le chef de la délégation du Rassemblement aux négociations directes, C’est le peuple qui gagne. «  On est satisfait à 80%, on ne peut jamais l’être à 100% mais je crois qu’on a l’essentiel », a t-il poursuivit . Et d’indiquer qu’« On a l’engagement du président Kabila à ne pas se représenter, on a l’engagement du camp Kabila à ne pas toucher à la Constitution, ni à la révision ni aller à un référendum.

Le secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc d’ajouter qu’ il y a un chronogramme pour aller à des élections en 2017 .

J.Times/R.O

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top