Après le dialogue, La RDC regard tourné vers Luanda

Les Chefs d’Etat africains de la Sous-région des Grands Lacs et de la SADC attendus à Luanda le 26 octobre prochain dans le cadre du mini sommet sur la crise politico-électorale en RDC. A l’instar du 26 octobre, trois ou quatre dates importantes sont à retenir avec la plus grande attention à savoir : le 9 novembre, le 19 novembre, le 20 novembre et le 19 décembre 2016.

En effet, Ils devront operé le choix entre l’Accord conclu, le 10 octobre dernier, à la Cité de l’Union Africaine, à Kinshasa, par les participants au Dialogue convoqué par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, et l’appel à la tenue d’un nouveau round de discussions inter-congolaises pour un large consensus, tel que lancé par le Rassemblement d’Etienne Tshisekedi, la CENCO, le Représentant de Ban Ki-moon en RDC, Didier Reynders ou Jean-Marc Ayrault.

A en croire les propos de la délégation conjointe SADC –CIRGL, qui a séjourné en début du mois d’octobre, il n’y a pas beaucoup d’illusions à se faire, les Chefs d’Etat africains s’engageront à appuyer l’Accord de la Cité de l’Union Africaine qui reporte les élections en avril 2018, tout en instituant une transition à deux têtes avec Kabila comme Président et un Premier Ministre issu de l’Opposition coopérative.

Noter par ailleurs que le rassemblement, la conférence épiscopale nationale du congo « cenco » et les ONG appellent a un autre dialogue inclusif et qu’après le 19 décembre Joseph Kabila prend congé à la présidence de la République.

J.Times

Laisser un commentaire