L’UDPS rejette les estimations de la CENI et insiste sur une transition « sans Kabila »!

Le parti d’Etienne Tshisekedi, qui dirige également le Rassemblement des forces politiques et sociales de la Rdc acquises au changement, se dit  pas surpris par les propose de Monsieur Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante.

« Nous ne sommes pas surpris par cette déclaration de la part de la CENI (…) on savait que Corneille Nangaa est un pion majeur dans le plan du glissement (…) notre position est claire, les élections doivent être organisées dans le délai constitutionnel (…) les propos de M. Nangaa n’engage ni l’UDPS, ni le peuple congolais », déclare le Secrétaire Général de l’UDPS, Jean Marc Kabund. Et d’ajouter : « « Nous attendons le vrai Dialogue pour établir les responsabilités. Si aujourd’hui il est établi qu’il n’y aura pas les élections dans le délai constitutionnel, nous allons en tirer toutes les conséquences. Mais, quant au sort de M. Kabila (le président de la République), c’est connu il ne peut pas diriger ce pays au-delà du 19 décembre ».

Le président de la CENI, Corneille Nangaa a, à la plénière du dialogue samedi dernier annoncé la fin de l’enrôlement des électeurs en cours au 31 juillet 2017. Il s’en suivra une série d’opérations qui devront durer 504 jours et culminer sur la tenue de l’élection présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales.

M.Times

Laisser un commentaire