Actualité

USA-RDC entrent dans une guerre diplomatique qui ne dit pas son nom

Le personnel diplomatique américain en Rdc rappelait aux USA. L’administration américaine a ordonné au personnel diplomatique de quitter la RDC en raison d’une recrudescence des violences qui s’observe à travers le territoire en cette période électorale. L’annonce a été faite jeudi 29 septembre dans la soirée.
Si la France pense qu’il y a une guerre civile qui serait devant la porte de la République Démocratique du Congo, les USA : « Le risque de troubles civils est élevé à Kinshasa et dans d’autres grandes villes ». Le département d’Etat américain a estimé dans son communiqué qu’en raison de la détérioration de la situation sécuritaire, les membres des familles du personnel gouvernemental américain ont reçu l’ordre de quitter le pays à partir du 29 septembre ».
Des violences ont éclaté le 19 septembre à Kinshasa, faisant une cinquantaine de morts selon le Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme. L’opposition dresse quant à elle un bilan d’une centaine de tués.
Le porte parôle du gouvernement rdc accusait Washington Jeudi soir,  de préparer le « chaos » en RDC. Après des sanctions financières américaines contre deux hauts responsables militaires congolais. Il multiplie des scénarios pour discrediter l’image du pays.
J.Times

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top