Rdc-dialogue politique : les travaux démarrent, le rassemblement s’oppose

Sauf imprévu, le train du dialogue politique national et inclusif va bel et bien démarrer ce jeudi, dans les après midi, selon le programme officiel du facilitateur qui vient de parvenir à notre rédaction de www.times.cd. Le décor est donc planté à la cité de l’union africaine pour abriter ses assisses de 15 jours dont le coup d’envoi est prévu à 15 heures. Dans l’entre temps le rassemblement réjete et s’oppose à tout dialogue sans la libération de Diomi Ndongala, Muyambo et le changement du facilitateur Edem Kodjo.
A en croire certains corps diplomatiques accrédités en République démocratique du Congo, l’absence à ce forum des partis phare d’opposition à savoir, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social « UDPS » d’Etienne Tshisekedi, le Mouvement de Libération du Congo de Jean Pierre Bemba en situation de détention et les alliés notamment le G7 risque de faire échec à ce forum. Rappelons que cette frange de l’opposition soutienne le respect de la constitution, l’organisation de l’élection présidentielle et des députés nationaux dans le délai prévu par la loi. Pour eux il est hors des questions d’un quelconque dialogue en ce moment précis de l’histoire de la RDC qui viserait au finish un accord politique en violation de la constitution. Option que les tenants de la majorité présidentielle développement depuis un certain moment avec quelques opposants pro-dialogues.

J.Times

Laisser un commentaire