Mark Zuckerberg patron de facebook ouvre un compte pour le pape François ?

Alors qu’il compte depuis longtemps  des milliers d’abonnés sur le compte twiter dans toutes les langues possibles, mais jamais le pape François n’a songé ouvrir un compte de facebook pour ses nombreux fidèles du monde qui attendent  impatiemment communiqué avec le pape sur ses déplacements au travers le pays, surtout de ses riches prédications qui donnent  l’espoir au milieu des nations où règne encore la méchanceté des cœurs.
Notons que la visite du jeune créateur milliardaire de facebook Mark Zuckerberg, ce lundi 29 aout 2016 chez le Pape au Vatican a alimenté beaucoup des polémiques autour  de croyants catholiques qui voient l’occasion donné au Pape, cette fois-ci d’ouvrir un compte facebook.
Toute fois les jeunes chrétiens catholiques sont découragé et ne comprennent pas toujours du désintéressement du Pape pour sa fidélisation au compte facebook, pourtant c’est depuis le mois de mars dernier que le Pape François a un compte intagram. Tandis que pour le reste de chercheurs du monde, la visite de Mark Zuckerberg accompagnée de son épouse Priscillia chan vient de réveiller le vieux rêve que le Pape chérissait celui de trouver des moyens  afin d’atteindre par les nouvelles technologies le plus démunies afin de les aider à surmonter la pauvreté, surtout à encourager la culture, cette fois-ci de la rencontre en vue de faire parvenir un message d’espoir aux personnes les plus défavorisées.
Notons que le Pape n’en est pas à sa toute première fois, l’on se souvient très récemment  au début de l’année avoir accordé l’audience au Vatican au directeur Général d’Apple, Tom Cook, ensuite au président exécutif de Google, Eric Schmidt.
Tout ceci démontre la volonté de l’autorité morale de l’église Catholique comme à la commémoration des 50 ième journées mondiales de la communication sociale le vœu de prêcher par un usage correct basé sur la communication afin d’aider les gens à sortir de leurs cercles vicieux des condamnations et des divergences.
C.Times.

Laisser un commentaire