Actualité

Reçus par Kodjo, les Opposants exigent la libération des prisonniers politiques avant tout dialogue

A 48 heures du lancement des travaux proprement dit du dialogue qui se tiendra à la cité de l’UA, les membres de l’opposition qui ont pris part aux travaux du comité préparatoire du dialogue viennent de rencontrer une fois de plus ce mardi 30 août, le facilitateur du dialogue politique inclusif, Edem Kodjo, dans son bureau de travail, au grand hôtel de Kinshasa.

Au menu de leurs échanges, les questions relatives aux préalables posés par l’opposition, notamment la libération des tous les prisonniers politiques, des chaines de télévision qui n’ont pas encore bénéficié des mesures de décrispation politique, ainsi que la restitution des biens des hommes politiques confisqués par le pouvoir.

opposition pro

Au sortir, le porte-parole de la délégation de l’opposition, Jean Lucien Bussa a affirmé qu’il est aujourd’hui impérieux que le facilitateur puisse faire le meilleur de lui-même, pour exiger au Président de la république, Joseph Kabila de pouvoir prendre des mesures de grâce, afin de libérer les prisonniers politiques.

«  Le temps est arrivé pour que le chef de l’Etat à la fin de son mandat, qu’il se conduise comme le véritable garant de la constitution, en posant des actes significatifs pour permettre aux congolais d’espérer une remise et reprise de manière civilisée conformément à la constitution d’ici le 20 décembre prochain », a souligné Jean Lucien Bussa.

M.Times

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top