Sport

JO 2016- RDC : L’impréparation produit ses fruits, aucune médaille remportée

 

Democratic Republic of the Congo's flagbearer Rosa Keleku Lukusa leads her delegation during the opening ceremony of the Rio 2016 Olympic Games at the Maracana stadium in Rio de Janeiro on August 5, 2016. / AFP PHOTO / PEDRO UGARTE

Les athlètes de différentes disciplines olympiques de la RDC ont pris part aux jeux olympiques de Rio 2016 au brésil en cour. La délégation était conduite par le ministre des sports, Denis Kambayi. Certains athlètes ont été éliminés au début de la compétition, d’autres par contre, ont juste fait quelques pas mais sans succès et il y en a ceux qui vont jouer d’ici là. Jusqu’ici aucun titre.

Les jeux olympiques vont lentement mais déjà vers sa fin. Il ne reste qu’un athlète pour le marathon. Les athlètes congolais de judo, de Tae kondo…rentrent au pays mains vide. Une participation à effet zéro dû à la mauvaise prise en charge, gestion et organisation des différentes disciplines. La quasi-totalité des titres ont été remportés par les athlètes internationales évoluant dans des grands clubs. Quelques africains de l’ouest (côte d’ivoire) figurent aussi sur cette liste.

A en croire un athlète congolais la réussite est possible question de la préparer car ceux – là qui ont remporté des victoires ont eu le temps de les préparer en suite du sérieux et de fixer et savoir ses objectifs planifié selon un chronogramme des résultats à réaliser.

Le J.O de Rio 2016 introduit deux nouvelles disciplines sur les vingt-huit disciplines existantes. Le Rugby dans sa formule spectaculaire, le retour de golf absent depuis 1904, l’athlétisme, natation, sport des combat ou gymnastique

En 2020, l’édition tokyoïte des JO s’ouvrira d’ailleurs à cinq nouveaux sports : le karaté, le baskball, le surf, l’escalade et le skateboard. Deux nations néophytes. Le Maracana de Rio verra défiler deux nouvelles équipes reconnues par le Comité international olympique (CIO) : celle du Kosovo et celle du Soudan du sud. Les Kosovars participaient auparavant aux JO sous la bannière de la Yougoslavie, puis de la Serbie. Après l’indépendance du pays, en 2008, le CIO a reconnu la fédération olympique kosovare en 2014, lui permettant ainsi d’évoluer aux JO en tant que nation.

J.Times

 

 

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top