Urgent : Enfin, Koffi Olomide condamné à trois mois de prison ferme

Le verdict est tombé ce soir, le tribunal de grande instance de Kinshasa vient de condamner Koffi Olomide à trois mois de prison ferme. La star de la chanson congolaise a été reconnu coupable des coups et blessures volontaires sur sa danseuse Pamela et conduit rapidement au centre pénitentiaire de rééducation de Makala.
Une peine moins sévère selon les ONG de droits des femmes par rapport à celle proposée par le ministère public. Dans son réquisitoire, Le parquet avait proposé une année et huit mois d’emprisonnement avec incarcération immédiate à l’encontre du prévenu.
mopao gPlus de soixante policiers avaient envahi ce lundi 26 juillet, vers 6 heures du matin, le domicile de l’artiste musicien Koffi Olomide, à Mont-Fleury l’un de quartiers nantis de Kinshasa. Le patron du quartier latin a été interpellé et conduit au parquet par les agents de l’ordre pour être entendu par  un juge.
Joint par téléphone par Rfi, juste avant qu’avant qu’il soit arrêté par les policiers, la star congolaise avoue avoir eu peur de sa vie. Il  condamne la manière dont il est appréhendé.
« Ils ont escaladé les murs de ma maison. Ma famille est terrorisée et on me traite comme un criminel », explique le quadra. Selon son avocat qui affirme n’avoir pas eu l’accès à son client, Koffi Olomide se trouve actuellement dans les locaux de l’unité de protection rapprochée des autorités. Ce dernier devrait être présenté au Procureur  Général de la République, Floribert  Kabange Numbi.
Le célèbre chanteur est sous la pluie des nombreuses critiques depuis qu’il a été filmé en train de donner un coup de pied à une de ses danseuses, à l’aéroport de Nairobi, le week-end dernier. Le Kenya a ensuite décidé de l’expulser et la Zambie, où il devait se produire dans les prochains jours, a annulé un de ses concerts. L’artiste a publiquement présenté ses excuses, ce qui n’a pas empêché le début d’une procédure judiciaire.
Selon l’AFP, le député de la majorité présidentielle Zacharie Bababaswe a déposé une plainte contre l’artiste au sujet de l’affaire du coup de pied de Nairobi. Une affaire qui a valu à la star d’être expulsée du Kenya samedi et d’être accueillie par des sifflets lors de son arrivée à l’aéroport de Kinshasa, si l’on en croit une autre vidéo amateur qui circule sur les réseaux sociaux.
M.Times

Un commentaire

  1. Comme il a demande pardon,c’est bien que la justice face aussi son travail

Laisser un commentaire